Déséquilibre alimentaire de l'enfant

Le déséquilibre alimentaire de l'enfant a pour conséquences quasi inévitables la prise de poids et des carences en nutriments essentiels.
Publicité

Équilibre alimentaire : spontané chez l'enfant

Dès la naissance, le cerveau se constitue une base de données sur les aliments et les nutriments qui servira toute la vie. Il enregistre leur valeur calorique et nutritionnelle. Ce phénomène permet d'équilibrer spontanément son alimentation si l'on sait ensuite écouter les messages de satiété envoyés par le cerveau. La preuve de cet équilibre naturel se trouve chez les bébés nourris au sein : ils s'arrêtent spontanément de téter quand il sont rassasiés. Un tout petit enfant mange instinctivement à sa faim. Il faut savoir respecter cet instinct. Et ne pas le polluer avec de mauvaises habitudes. Le respect de quelques simples règles d'hygiène alimentaire peut facilement éviter cela.

Grignotages et boissons sucrées = déséquilibre alimentaire

C'est toujours les adultes qui sont à l'origine des mauvaises habitudes alimentaires souvent prises très tôt par un enfant. Il suffit de lui donner un bonbon ou un biscuit à sucer quand il est dans sa poussette pour couper son appétit naturel au prochain repas. Le cercle vicieux des grignotages s'installe ainsi. Il en va de même pour les boissons sucrées. Un enfant qui a normalement soif a besoin d'eau qui ne bousculera pas sa glycémie et préservera sa faim normale à l'heure du repas. Quand on casse ainsi l'équilibre naturel de l'enfant, ses repas sont obligatoirement perturbés : il mange alors moins, sa faim revient très vite ensuite, d'où de nouveaux grignotages. Ce qui le mène forcément à la prise de poids et si l'on n'y prend garde à l'obésité.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 19 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 26 Mars 2012 : 10h17
PUB
PUB
PUB