Histoire de poids : pour qui je maigris ?
Sommaire

Le " poids de l'entourage "

Je la revois au bout d'un mois. Elle n'a pas maigri… Elle me signale que chaque fois qu'elle se contrôle bien et qu'elle perd du poids (perte de 2 kg en 1 semaine !), elle le reprend immédiatement le week-end suivant. Je lui propose de travailler ce point en hypnose. Cette séance est particulièrement instructive. La technique employée est une exploration à partir des sensations corporelles. Au cours de la séance, Mme S « se retrouve » dans son bureau, entourée de sa mère et de son mari… Les deux personnes qui ont toujours voulu qu'elle maigrisse… et elle, ne le souhaite pas. La réaction émotionnelle est alors forte car Mme S veut être aimée pour ce qu'elle est et non pour des critères physiques. Nous travaillons sur l'expression des sentiments et la séance se termine sur un nouveau sentiment de confort.Mme S me précise ensuite que sa mère a toujours été insistante sur ses problèmes de poids et que son mari a pris le relais. Si pendant toute sa vie, elle a entrepris des régimes pour leur faire plaisir, aujourd'hui, c'était terminé. Il faut qu'ils l'acceptent comme elle est.En fait, Mme S est prise dans un dilemme : « maigrir et donner l'impression de suivre les injonctions de l'entourage» ou « ne pas maigrir et se sentir mal dans son corps ». Il n'est plus question qu'elle cède à son entourage mais elle voudrait se sentir mieux.

Maigrir pour soi

Je la revois à nouveau un mois plus tard. Elle me précise avoir décidé de maigrir mais pour elle cette fois. Nous travaillons en hypnose sur la projection de son image. Son poids est resté stable depuis la fois précédente.Un mois plus tard, elle va mieux. Elle me dit avoir beaucoup changé son alimentation, utilisé l'autohypnose, et ne plus subir de compulsions. Elle a perdu 2 kg. Par la suite, elle reprend une activité sportive. Elle a moins l'obsession du poids et a perdu pour l'instant 8 kg. En parallèle, elle a entamé une thérapie de couple. La reconstruction est en marche. L'histoire de cette patiente illustre parfaitement la difficulté et les enjeux du changement. Perdre du poids ramenait Mme S à un problème plus complexe : « est ce que l'on m'aime vraiment pour ce que je suis ou simplement pour mon apparence ? ». Réflexion totalement d'actualité quand on considère la stigmatisation des problèmes de poids dans notre société.* Le Dr Dominique Boute est médecin nutritionniste, responsable du site www.monregimeperso.fr et pratique l'hypnose au Centre hypnose et psychosomatique à Paris (8 Avenue Victor Hugo 75016 Paris). Pour toute information, vous pouvez le retrouver sur son blog : www.corps-et-sante.typepad.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :