Hernie inguinale : les causes possibles

Publié le 22 Mai 2018 par La Rédaction E-Santé
On appelle hernie inguinale une grosseur apparue sous la peau à la hauteur de l’aine, entre la cuisse et l’abdomen. Elle peut apparaître à tout âge, être congénitale ou acquise. Cette hernie peut provoquer des douleurs inguinales et des troubles digestifs. Quelles en sont les causes ?
PUB
© Istock

Hernie inguinale : de quoi s’agit-il ?

Une hernie inguinale est une grosseur sous la peau, qui correspond au passage du contenu de l’abdomen (portion de l’intestin grêle, du colon, voire de la vessie) soit par l’orifice inguinal devenu trop lâche, soit par un trou dû à une déchirure musculaire. Ces viscères abdominaux ressortent près de l’aine.

Hernie inguinale : les causes

PUB

On distingue plusieurs types de hernies inguinales et donc plusieurs causes : - La hernie inguinale congénitale : le bébé naît avec cette hernie, car son canal péritonéo-vaginal, lequel assure le passage des testicules de l’abdomen vers les bourses, ne s’est pas refermé avant l’accouchement. Une fraction de l’intestin peut donc s’y engouffrer et créer une hernie. - La hernie acquise. Elle se manifeste à l’âge adulte, dans les cas où la personne est en surpoids (obésité), sujette à une toux chronique, à de la constipation, ou après une série d’efforts. Elle peut être directe et se traduit alors par une déchirure des muscles abdominaux à l’effort. Ou elle peut être indirecte : elle se forme dans ce cas à travers l’orifice distendu du canal inguinal, lequel laisse passer des éléments du tube digestif. Au départ indolore, la hernie inguinale peut grossir à l’effort, avec comme conséquence un étranglement inguinal qui provoque des douleurs importantes mais aussi des troubles digestifs sérieux pouvant aller jusqu’à l’occlusion intestinale.

PUB