Hernie discale : 3 symptômes d'alerte

© Istock
Les hernies discales peuvent être responsables d’un violent mal de dos. En effet, de nombreuses douleurs au dos peuvent avoir pour origine cette lésion du disque intervertébral. Mais comment peut-on reconnaître une hernie discale et quels symptômes doivent retenir notre attention ?
Publicité

Comprendre la hernie discale

Pour comprendre le mécanisme de la hernie discale, il faut savoir que les vertèbres qui constituent notre colonne vertébrale sont séparées les unes des autres par de petites structures qui jouent un rôle d’amortisseurs : les disques intervertébraux. Ces disques contiennent un noyau (le nucléus) qui, si les pressions sont excessives, peut sortir de son logement et venir comprimer les racines nerveuses avoisinantes. On perle dans ce cas de hernie discale, ces dernières concernant principalement les vertèbres lombaires, c’est-à-dire le bas du dos.

Publicité
Publicité

Symptômes d’alerte des hernies discales

Le principal symptôme d’une hernie discale est la douleur. En effet, lorsque le nucléus comprime les nerfs, cela génère une importante douleur au niveau concerné. De plus, si la hernie comprime le nerf sciatique, cela provoque un engourdissement ou des fourmis dans la jambe, ainsi que des douleurs à l’arrière de la cuisse et le long de la jambe jusqu’au pied. Ces troubles sensitifs et cette douleur constituent le deuxième signe d’alerte de la hernie discale. Les autres signes d’alerte notables sont une faiblesse musculaire ou encore des fuites urinaires (ou des difficultés à retenir ses selles) en fonction des racines nerveuses comprimées.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 14 Septembre 2018 : 15h00