Grossir grâce à Facebook ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 27 Décembre 2012 : 22h10
Mis à jour le Vendredi 28 Décembre 2012 : 11h03
Publicité

Ou avec Twitter ?

Selon une étude réalisée par deux chercheurs américains, la fréquentation des réseaux sociaux déclencherait d'irrésistibles envies de grignoter !

Et quelle est la conséquence des grignotages intempestifs ? La prise de poids.

Selon ces chercheurs, qui ont interrogé et observé plusieurs centaines de personnes, la fréquentation des réseaux sociaux augmente l'estime de soi, surtout après qu'ils aient posté une bonne nouvelle.

Publicité
Publicité

Mais cette hausse de confiance leur fait perdre leur self control !

Les chercheurs le démontrent ainsi : après une séance de Facebook ou de Twitter, ils ont demandé à leurs cobayes de choisir entre deux snacks plus ou moins sucrés : c'est le plus sucré qui a été choisi en majorité. Et ils ont aussi observé que les facebookers avaient un IMC (Indice de masse corporelle) supérieur à la normale.

Mais ils leur ont aussi demandé de faire un effort mental en réfléchissant à un problème : la plupart ont beaucoup de mal à se concentrer !

Autrement dit, la fréquentation des réseaux sociaux aurait tendance à rendre les gens abrutis et à favoriser la prise de kilos !

Mieux vaut aller vous balader sur Facebook après un repas : vous aurez moins envie de grignoter si vous avez l'estomac plein. Et n'y restez pas trop longtemps, ne twittez pas trop souvent pour garder votre cerveau en forme !

A l'année prochaine et tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Paule

Keith Wilcox and Andrew T. Stephen. "Are Close Friends the Enemy? Online Social Networks, Self-Esteem, and Self-Control." Journal of Consumer Research: June 2013.http://www.jstor.org/discover/10.1086/668794?uid=3738016&uid=2&uid=4&sid=21101593665827

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 27 Décembre 2012 : 22h10
Mis à jour le Vendredi 28 Décembre 2012 : 11h03
PUB
PUB

Contenus sponsorisés