Grossir grâce à Facebook ?

Publié le 27 Décembre 2012 | Mis à jour le 28 Décembre 2012
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

Ou avec Twitter ?

Selon une étude réalisée par deux chercheurs américains, la fréquentation des réseaux sociaux déclencherait d'irrésistibles envies de grignote r !

Et quelle est la conséquence des grignotages intempestifs ? La prise de poids.

Selon ces chercheurs, qui ont interrogé et observé plusieurs centaines de personnes, la fréquentation des r éseaux sociaux augmente l'estime de soi, surtout après qu'ils aient posté une bonne nouvelle.

PUB
PUB

Mais cette hausse de confiance leur fait perdre leur self control !

Les chercheurs le démontrent ainsi : après une séance de Facebook ou de Twitter, ils ont demandé à leurs cobayes de choisir entre deux snacks plus ou moins sucrés : c'est le plus sucré qui a été choisi en majorité. Et ils ont aussi observé que les facebookers avaient un I MC (Indice de masse corporelle) supérieur à la normale.

Mais ils leur ont aussi demandé de faire un effort mental en réfléchissant à un problème : la plupart ont beaucoup de mal à se concentrer !

Autrement dit, la fréquentation des réseaux sociaux aurait tendance à rendre les gens abrutis et à favoriser la prise de kilos !

Mieux vaut aller vous balader sur Facebook après un repas : vous aurez moins envie de grignoter si vous avez l'estomac plein. Et n'y restez pas trop longtemps, ne twittez pas trop souvent pour garder votre cerveau en forme !

A l'année prochaine et tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Paule

Keith Wilcox and Andrew T. Stephen. "Are Close Friends the Enemy? Online Social Networks, Self-Esteem, and Self-Control." Journal of Consumer Research: June 2013.http://www.jstor.org/discover/10.1086/668794?uid=3738016&uid=2&uid=4&sid=21101593665827

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés