Grossesse nerveuse : reconnaître la couvade chez l'homme

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 22 Juillet 2018 : 18h30
La couvade est une forme de grossesse nerveuse apparaissant chez l'homme. La grossesse nerveuse peut se produire chez l'homme lors de la grossesse de sa compagne. Découvrez comment reconnaître la couvade chez l'homme.
© Istock
PUB

La couvade : symptômes

Les symptômes de la couvade sont identiques à ceux que vit la femme lors d'une grossesse. Ces symptômes sont très divers. Il peut s'agir de nausées, d'insomnies, de problèmes digestifs, de perte de poids, de douleurs lombaires et de crises d'urticaire. Certains hommes voient même leur taux de testostérone diminuer, et leur taux de prolactine augmenter, ce qui correspond à l'hormone de la lactation. Tous ces symptômes peuvent apparaître lorsque l'homme vit intensément la grossesse de sa femme en vivant à ses côtés. Les symptômes disparaissent le plus souvent au moment de la naissance du bébé. Psychologiquement, l'homme peut être inquiet pour l'enfant, mais aussi douter de ses capacités à assumer le rôle de père.

PUB
PUB

La couvade : origines

La couvade est très proche des rituels primitifs d'initiation à la paternité. Chez les peuples traditionnels, le rituel de la couvade est une étape nécessaire pour devenir père. Les hommes peuvent alors rester alités auprès de leur femme pendant la grossesse. Lorsque l'enfant naît, c'est souvent le père qui lui apporte les premiers soins. Ainsi, cette période de couvade peut aider le père à se responsabiliser vis-à-vis de l'enfant. En cas de symptômes de couvade, l'homme peut s'impliquer durant la période de grossesse, mais aussi prendre le temps de se reposer.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 22 Juillet 2018 : 18h30
PUB
PUB
A lire aussi
Divorce : comment en parler aux enfants ?Publié le 08/01/2003 - 00h00

Echec d'un couple, le divorce est aussi une épreuve douloureuse pour les enfants. Pour ne pas envenimer une situation déjà délicate, des précautions s'imposent. Les conseils d'Elisabeth Martin-Lebrun, pédiatre.

Divorce : les petits nomades de la garde alternéePublié le 27/04/2012 - 13h52

Avec un divorce pour deux mariages sur l’ensemble du territoire et deux sur trois dans les grandes villes, la mise en place et la gestion de la garde des enfants encombre les tribunaux. Résidence classique chez maman, avec un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires chez papa ou...

Baby blues, les papas aussi !Publié le 17/07/2010 - 00h00

Après un accouchement, la jeune maman peut souffrir psychologiquement. Fatigue, changement hormonal, manque de sommeil, perception d'une responsabilité démesurée, le baby blues frappe souvent, parfois jusqu'à la dépression. Une étude vient de montrer que les papas aussi peuvent souffrir des...

Les IVG ne diminuent toujours pas en France…Publié le 12/07/2013 - 10h39

Depuis environ 6 ans, après des années d’augmentation, le nombre d’IVG annuel s’est stabilisé en France. Mais il n’amorce aucun recul. Comment faire pour améliorer ces chiffres ?

Plus d'articles