Grossesse : combien de kilos ?

© Istock

Si la grossesse se nomme ainsi, c’est bien parce que pendant toute cette période où elle fabrique un bébé, une femme devient naturellement de plus en plus grosse. Mais cette prise de poids pendant une grossesse peut être variable.

Grossesse : quelles sont les normes de prise de poids ?
Et que doit-on manger ?

On fait le point.

Publicité

10 à 12 kilos pris pendant la grossesse

10 à 12 kilos pris, c’est la moyenne pour une femme de poids normal et qui ne trimballe pas de gènes favorisant l’obésité. Comment sont répartis ces kilos ?

Il y a tout d’abord le poids du bébé quand il vient au monde : entre 3 et 4 kg.

Dans le ventre de sa maman, il baignait dans un agréable et nourrissant liquide amniotique (900 g environ) entouré d’une poche, le placenta : 700 g.

Celle-ci a aussi eu besoin de stocker plus de sang et d’eau, le tout représentant 2 à 3 litres.

En même temps, en vue de l’allaitement, la masse des seins maternels a augmenté et ils pèsent de 400 à 500 g. Dans le même but physiologique et naturel de nourrir son bébé, maman a aussi stocké 2 à 4 kg de graisse, future fournisseuse d’énergie. Et ce même si elle n’a pas du tout l’intention de nourrir son bébé ensuite. C’est inscrit dans les gènes féminins qui sont presque les mêmes que ceux des femmes du temps des cavernes : le biberon n’existait pas alors et on allaitait le petit jusqu’à ce qu’il ait plein de dents pour mâcher la viande du mammouth.

Publicité
Publicité

Combien de kilos pris par mois pendant la grossesse ?

Il est d’usage de dire que l’on prend en moyenne 1 kg ou un peu plus par mois.En fait, la prise de poids est assez irrégulière.

Pendant le premier trimestre, on grossit très peu, surtout si on vomit. Normal : le futur bébé est minuscule et ne nécessite pas beaucoup d’énergie. Les besoins caloriques ne sont pas augmentés.

C’est pendant le trimestre suivant que la prise de poids est la plus importante : non seulement le petit et son habitation (placenta et liquide amniotique) prennent du volume, mais c’est aussi la période où l’on fait ses provisions et où on stocke de l’eau, du sang et du gras.

Celles-ci étant faites, la prise de kilos se ralentit considérablement pendant les deux ou trois derniers mois, et c’est le bébé qui profite alors : il fabrique des milliards de cellules qui constituent ses os, ses muscles, son cerveau et tous ses systèmes digestifs, vasculaire, respiratoire, etc.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 14 Septembre 2014 : 23h34
Source : Snapp CA, Donaldson SK. « Gestational diabetes mellitus: physical exercise and health outcomes » Biol Res Nurs. 2008;10:145-55. Aljicevic M : Listeria monocytogenes as the possible cause of the spontanous abortion in female of the fertile age. Bosn J Basic Med Sci. 2005 Nov;5(4):89-92. Parazzini F “Maternal coffee drinking in pregnancy and risk of small for gestational age birth.” Eur J Clin Nutr. 2005 Feb;59(2):299-301.