La "grosse commission" en balade

Publié le 31 Mai 2011 | Mis à jour le 31 Mai 2011
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

Le problème de la grosse commission, et surtout de celles des petits enfants, se pose inévitablement un jour ou l'autre que l'on soit en balade, en pique-nique, en camping ou même lors d'un voyage en voiture.

Les toilettes chimiques, quand il y en a, c'est souvent beurk de beurk.

Le dépôt plus ou moins discret de l'objet encombrant au pied d'un arbre ou derrière un buisson, c'est pas vraiment agréable, ni pratique, même si on s'est équipé de PQ. Et il faut pouvoir enterrer le truc !

PUB
PUB

Lors d'un trajet en voiture, un petit ne peut pas forcément se retenir.

La Shit box résout ce problème. Il s'agit d'une boîte en carton pliable qui, lorsqu'on en assemble les différentes parties, fournit un siège solide (qui peut supporter jusqu'à 100 kg). Dans une ouverture, on glisse un sac étanche. On le jette ensuite dans les petits coins, de retour à la maison : il est 100% bio dégradable.

Son inventeur, Richard Wharton, en a eu l'idée lorsqu'il eut besoin de se soulager lors d'un festival de musique. Le cœur soulevé par l'état des toilettes, il utilisa une boîte à mouchoirs vide. Quelques années plus tard, il créa cette Shit box.

Elle est complètement écolo puisque tout est recyclable.

Vous trouverez la Shit Box sur le site de la Brown corporation. Le modèle standard coûte 18,99 £ (21,90 €) : il est livré avec dix sacs et des serviettes.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés