Gros dodo, pas de kilos

Publié le 06 Juillet 2011 | Mis à jour le 06 Juillet 2011
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

Je suis toujours consternée lorsque je vois des petits enfants gambader à 10 heures du soir. En cette saison où les jours sont longs, ils sont particulièrement nombreux. Je me dis qu'à cette heure là, leur place est au lit et depuis un bon moment.

Entre 3 et 5 ans, ils ont besoin en moyenne de 12 heures de sommei l, vers 10 ans, c'est, toujours en moyenne, 9 à 10 heures

Les enfants, d'une façon générale, dorment de moins en moins. Et on soupçonne un lien entre ce manque de sommeil et l'obésité infantile.

PUB
PUB

Une étude très pointue, menée par des néo-zélandais sur 244 enfants de 3 à 7 ans, où tous les paramètres étaient particulièrement rigoureux, de la mesure de la durée du sommeil à l'Indice de Masse Corporelle, en passant par l'alimentation, le nombre d'heures de télé etc. semble bien le démontrer.

La conclusion en est que les enfants de 3 à 5 ans qui dorment le moins risquent beaucoup plus le surpoids à 7 ans que ceux qui ont leur compte de sommeil.

Pourquoi ? Pour plusieurs raisons à la fois comportementales et hormonales.

Ils ont plus de temps de grignoter. Ils sont fatigués dans la journée donc ils se dépensent moin s. Le manque de sommeil bouscule les mécanismes de la leptine et de la ghréline, ces hormones qui régulent l'appétit et ils mangent plus.

Couchez les petits de bonne heure, racontez-leur une histoire pour les endormir et surtout ne les laissez pas regarder la télé avant dodo, ça les empêche de bien s'endormir.

Paule

Carter PJ et coll. : Longitudinal analysis of sleep in relation to BMI and body fat in children: the FLAME study. BMJ 2011;342:d2712
doi:10.1136/bmj.d2712

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés