Grippe A : s'informer en langue des signes

Pour faciliter l'information des personnes sourdes, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) met en ligne un site entièrement réalisé en langue des signes francaise. Premiers sujets abordés : la grippe A (H1N1) et la canicule.
PUB

Grippe A : un site d'information destiné aux personnes sourdes

Les personnes sourdes - notamment de naissance - ne sont pas toujours à l'aise avec l'écrit. La diffusion d'affiches, de plaquettes ou de brochures n'est donc pas toujours le vecteur le mieux adapté pour diffuser à certaines personnes sourdes des messages de prévention, en particulier en cas d'urgence.

Conscient de cette difficulté, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) a mis en ligne un site entièrement dédié aux personnes sourdes (voir lien ci-dessous). Celui-ci fait appel à la langue des signes française (LSF). Elaborée progressivement depuis les travaux pionniers de l'abbé de l'Epée au XVIIIe siècle, la LSF est une langue élaborée, qui permet d'exprimer des idées complexes. Elle combine un alphabet dactylologique (lettres de notre alphabet latin représentées chacune par un signe de la main) et gestes intensifs des mains et du visage. Enseignée au sein des établissements de l'Education nationale, la LSF "est reconnue comme une langue à part entière" par la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. On estime que la LSF est couramment utilisée en France par 100.000 à 200.000 personnes sourdes.

PUB
PUB

Le site dédié mis en ligne par l'Inpes, avec le concours de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), a été élaboré avec des personnes sourdes et l'appui d'un groupe d'experts. Il propose une série de vidéos présentant des messages, mais aussi des explications plus complexes, sur différents thèmes. Chaque vidéo, qui peut durer plusieurs minutes, propose à la fois les explications en LSF, des sous-titres en langue francophone (indispensables pour donner, par exemple, l'adresse d'un site internet), et une voix off qui énonce le contenu des sous-titres. Les vidéos ont été réalisées par l'association spécialisée "Les Mains pour le dire". Les documents vidéos sont complétés par des liens vers des documents téléchargeables de l'Inpes, comme des affiches ou des supports de communication grand public.

Pour l'instant, deux thèmes sont traités sur le site, chacun sous la forme de plusieurs vidéos : la prévention de la grippe A(H1N1) et la canicule. Un troisième dossier devrait prochainement être mis en ligne autour du thème de la nutrition.

Publié par Hopital.fr le Lundi 23 Novembre 2009 : 01h00