La grippe aura coûté 180 millions d’euros

La grippe est sur le déclin, c’est déjà l’heure du bilan. Cet hiver, l’épidémie de grippe pourrait coûter 80 millions de plus par rapport aux années précédentes. En cause, une surmortalité record sur la dernière décennie, avec plus de 12.000 décès supplémentaires.

Épidémie 2014-2015 : un surcoût record

Selon Nicolas Revel, directeur général de la Caisse nationale d'assurance-maladie, la grippe saisonnière devrait coûter quelque 180 millions d’euros. Ce chiffre est à rapporter à la somme de 100 millions d’euros allouée chaque année à la grippe. Autrement dit, l’épidémie de grippe 2014-2015 devrait entraîner un surcoût de 80 millions. En cause, un virus particulièrement virulent, une plus faible efficacité du vaccin et un taux de couverture vaccinale insuffisant. On estime que seulement la moitié des plus de 65 ans se sont vaccinés cet hiver.

La grippe saisonnière : une surmortalité record

Au final, 3 millions de personnes ont consulté pour un syndrome grippal depuis le début de l’épidémie. Selon les estimations de l’Institut de veille sanitaire (InVS), en 10 semaines d’épidémie, « la mortalité hivernale est supérieure de 18 % à la mortalité attendue calculée à partir des 8 années précédentes », ce qui représente un excès de 12.000 décès. Cette surmortalité liée à la grippe concerne plus particulièrement les personnes de 65 ans dans toutes les régions.

La bonne nouvelle est que l’épidémie touche à sa fin. La décrue est annoncée. Dès la semaine prochaine, nous devrions passer en dessous du seuil épidémique partout en France.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Institut de veille sanitaire (InVS), Bulletin épidémiologique du 25 mars 2015.
La rédaction vous recommande sur Amazon :