Griffonia

Le griffonia (Griffonia simplicifolia) est recommandé dans les troubles dépressifs, l’anxiété ainsi que contre les maux de tête chronique.

Publicité

Griffonia simplicifolia

Le griffonia est un arbuste grimpant que l’on rencontre en Afrique Centrale et de l’Ouest. Ses fruits ont l’aspect de gousses qui contiennent des graines. Ce sont elles qui sont utilisées en phytothérapie. Connu des populations locales et consommé comme aliment, le griffonia est actuellement étudié par les scientifiques pour sa teneur en 5-HTP (5-Hydroxytryptophane).

Griffonia, sérotonine et dépression

Le griffonia est habituellement conseillé contre la dépression et l’anxiété. Les graines de griffonia sont riches en 5-HTP qui est un acide aminé généralement produit par notre organisme à partir du tryptophane (autre acide aminé) que l’on rencontre dans les aliments type viande, poisson, légumineux et amandes…

Le 5-HTP est un précurseur de sérotonine. Celle-ci est un neurotransmetteur (ou neuromédiateur) qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur, du rythme veille-sommeil et de l’appétit. Les traitements qui augmentent le taux de sérotonine permettent de réduire les pathologies telles que la dépression et l’anxiété (1). Les antidépresseurs chimiques agissent d’ailleurs sur le taux de sérotonine. Le rôle du 5-HTP sur la dépression semble confirmé par plusieurs études bien que la communauté scientifique conseille la poursuite des recherches notamment pour évaluer la sécurité des traitements (2).

Un lien entre sérotonine et migraine étant parfois établi, le griffonia est aussi recommandé contre la migraine pour diminuer l’intensité et la fréquence des maux de tête. On le conseille aussi pour réguler l’appétit et freiner la boulimie. Enfin, il favorise l’endormissement et aurait une action dans la fibromyalgie.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Jeudi 26 Novembre 2015 : 12h49
Mis à jour le Jeudi 26 Novembre 2015 : 12h49
PUB
PUB