La gastroentérite ne passera pas par moi !

Cette inflammation des intestins, le plus souvent due à une infection, mène à une indisposition passagère. Hautement contagieuse, on peut cependant éviter lagastroentérite grâce à des précautions d’hygiène. Bénigne, elle peut cependant se révéler dangereuse chez les nourrissons et les personnes âgées en raison d’un risque de déshydratation.

PUB

Gastroentérite : diarrhées et compagnie

A l’origine de diarrhées, nausées et vomissements, la gastroentérite entraîne également un état de faiblesse, de fatigue, accompagné de douleurs abdominales. Très courante en hiver, elle peut cependant se manifester toute l’année et aussi durant un voyage.

Généralement due à une infection virale mais aussi bactérienne, la gastroentérite ne dure que quelques jours.

PUB
PUB

Contrez la gastroentérite grâce à l’hygiène

La gastroentérite est très contagieuse. Elle se propage par la contamination fécale des aliments ou de l’eau. Autrement dit, il est impératif de veiller à se laver les mains après chaque passage aux toilettes et de veiller à préparer la nourriture dans de bonnes conditions d’hygiène (lavage des mains, du plan de travail, des aliments…). Si un cas de gastroentérite se déclare dans la famille, il est conseillé de désinfecter les jouets partagés par plusieurs enfants afin d’éviter la propagation.

Attention, certaines bactéries peuvent aussi produire des toxines dans des aliments mal conservés. La gastroentérite qui en découle relève alors de l’intoxication alimentaire. Il est ainsi conseillé d’éviter les aliments crus (viandes, poissons, salades, légumes) lorsque l’hygiène est douteuse, lors de certains voyages par exemple, et de se méfier des fruits de mer crus.

Publié le 29 Décembre 2010 | Mis à jour le 22 Décembre 2015
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.