Gastro : je mange quoi ?

Publié le 16 Janvier 2014 | Mis à jour le 17 Février 2014
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

Rien pendant le premier jour car rien ne passe, tout repart. A partir du deuxième, il y en a qui peuvent absorber quelque chose en dehors de l’eau et du bouillon de légumes. Quoi ? 


PUB

De la compote de pommesÉpluchez les pommes, coupez-les en petits morceaux, cuisez-les avec une goutte d’eau. Puis donnez un coup de mixeur pour qu’elle soit bien lisse et facile à avaler. Sucrez-la généreusement.De la purée de carottesCuisez des carottes coupées en petits morceaux avec un peu d’eau et du sel jusqu’à ce qu’elles soient ultra tendres. Puis mixez ou écrasez bien à la fourchette. Ajoutez une noisette de beurre, mais pas de lait : l’intestin du gastroentéreux ne l’aime pas en ce moment.Avec les carottes, vous pouvez cuire les feuilles d’une botte de persil : elle sera plus riche en sels minéraux.Du yaourt nature ou au bifidus bien sucré

ou du lait fermenté liquide.

Ensuite, quand ça ira mieux et que les vomissements seront terminés, vous pouvez tenter le fromage blanc, le riz ou les pâtes avec un peu de beurre d’abord, puis du fromage râpé, du jambon blanc, du poisson blanc poché ou cuit à la vapeur avec un jus de citron dessus, du poulet.

Tout cela par petites cuillerées, selon ce que vous sentez (ou ce que le malade ressent). Écouter son corps, il n’y a que cela de vrai, il sait très bien dire ce qui va passer ou pas passer.

Préparez tout cela en petites quantités et jetez chaque fois ce qui n’est pas consommé et qui est forcément contaminé par le virus.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés