Gare aux frigidaires vides !

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 22 Août 2000 : 02h00
C'est ce qu'il est possible de dire après le constat de la relation entre l'hospitalisation de personnes âgées de plus de 65 ans et le contenu de leurs réfrigérateurs.
PUB

La dénutrition est une cause fréquente d'hospitalisation chez les personnes âgées. C'est ce qui a poussé le Dr Nadir Boumendjel et son équipe à inventorier le frigidaire de 132 personnes âgées de plus de 65 ans. Cette étude a ainsi clairement montré que les personnes dont le réfrigérateur était vide (moins de 3 denrées différentes), étaient plus exposées aux hospitalisations que celles dont le réfrigérateur était plein.

L'inspection du réfrigérateur devient de ce fait aussi importante que l'armoire à pharmacie pour les médecins. Quant aux enfants et aux petits enfants, ils doivent profiter de chaque visite pour faire le plein ! A défaut de visite régulière il faut s'assurer de l'aide d'un voisin ou d'une personne dédiée à cette intendance.

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 22 Août 2000 : 02h00
Source : Boumendjel, Lancet, Volume 356, N° 9229, 12 Août 2000
PUB
PUB
A lire aussi
L’épidémie de grippe, c’est maintenant !Publié le 27/12/2012 - 16h57

L’épidémie de grippe vient de débuter. Selon le Réseau Sentinelle, la grippe a dépassé la semaine dernière le seuil épidémique en France métropolitaine. Les deux régions les plus touchées par la grippe sont actuellement la Champagne-Ardenne et la région PACA.

Seniors, l'avenir se lit dans votre frigo !Publié le 21/12/2001 - 00h00

Mais Madame, votre frigo est vide… La sous-alimentation, quand on dépasse 65 ans, n'est pas une exception. Un apport alimentaire insuffisant augmente le risque de complications des troubles et des maladies liées à l'âge. C'est souvent aussi un facteur d'hospitalisation ou de placement en maison...

9.000 victimes et 200 morts par brûlures chaque année en FrancePublié le 07/05/2014 - 12h16

Selon un rapport de l’Institut de veille sanitaire (InVS), près de 9.000 personnes sont hospitalisées pour brûlures chaque année dans notre pays et plus de 200 en décèdent à l’hôpital. Les enfants font partie des premières victimes de ces brûlures, mais on constate qu’elles sont plus...

L'appendicite aiguë : une vieille connaissance encore mystérieusePublié le 10/10/2000 - 00h00

C'est la plus classique des affections digestives chirurgicales. Cependant, c'est surtout par sa grande fréquence qu'elle est connue. Tout le monde y a été confronté à titre individuel ou familial. On peut alors se demander pourquoi à l'aube du XXIème siècle les médecins généralistes etles chirurgiens sont toujours aussi ennuyés pour faire un diagnostic avec certitude. Le traitement est certes bien connu et bien codifié, mais le diagnostic reste difficile. Si les examens biologiques et radiologiques permettent d'avoir des arguments en faveur ou non de l'appendicite, c'est avant...

Plus d'articles