Fruits rouges : pourquoi et comment les conserver

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Juillet 2016 : 22h08
Mis à jour le Mardi 26 Juillet 2016 : 10h44
© Istock

Les fruits rouges sont une mine d’antioxydants de toutes sortes totalement bénéfiques pour votre santé.

Aucun fruit d’hiver n’en est aussi riche sous un aussi petit volume.

C’est pourquoi il est bon d’en conserver pour retrouver leurs bienfaits plus tard.

PUB

Le cassis, les groseilles, les framboises, les mûres, les myrtilles sont tout aussi riches en tous ces antioxydants, sinon plus, que les baies de gogi ou d’açai dont on vous vante souvent les bienfaits et qui sont qualifiés de « super aliments ».

Les baies de gogi viennent de Chine, celles d’açaï d’Amérique du sud et vous les trouvez séchées ou en jus. Elles n’ont rien d’écolo et certaines sont bourrées de pesticides. De plus, elles sont chères.

PUB
PUB

Voilà déjà de bonnes raisons pour ne pas en acheter. D’autant plus qu’on n’a pas vraiment d’études sérieuses qui confirment leurs soi disant extraordinaires pouvoirs.

On est en pleine saison des fruits rouges cultivés en France.

Au cours de vos balades en vacances, vous pouvez récolter des mûres et des myrtilles qui poussent sur les buissons et dans les bois montagneux.

Les moyens pour les conserver ne manquent pas : confiture, gelée, jus à congeler, pâte de fruit.

Alors, pensez-y pendant vos vacances. Ou même si vous ne l’êtes pas encore !

Et achetez-les en fin de marché, quand les commerçants baissent les prix pour liquider leur stock.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Juillet 2016 : 22h08
Mis à jour le Mardi 26 Juillet 2016 : 10h44
PUB
PUB

Contenus sponsorisés