Fratrie : la jalousie est-elle inévitable ?

Amour et rivalité, jalousie et complicité : les liens qui tissent la fratrie sont souvent difficiles à démêler. Zoom psycho sur cette relation complexe que le psychothérapeute Marcel Rufo définit comme une « maladie d'amour ».
Publicité

La jalousie est-elle nécessaire à la fratrie ?

La complicité et le partage, mais aussi la dispute et la rivalité, sont constitutifs de la fratrie. Là se situent probablement toute la richesse et toute l'ambiguïté de cette relation duelle entre frère et soeur.

Publicité
Publicité

Quand la jalousie entre frères et soeurs devient-elle saine ?

Quand elle aide l'enfant à s'affirmer et à se socialiser. En se querellant, les enfants testent par eux-mêmes leurs limites et règlent seuls leurs propres problèmes. Ils s'endurcissent, font le deuil de la toute-puissance de l'enfant roi, apprennent à s'opposer et à comprendre ce qu'est réellement l'altérité.

Publié par Paul Vian, journaliste le Lundi 02 Avril 2007 : 02h00
Source : Psycho enfant, avril 2007.
PUB