Fraîcheur de vos aliments : comment la préserver…
Sommaire

Organisation de votre réfrigérateur

Bien évidemment, vous avez un thermomètre dans votre frigo qui vous permet de surveiller sa température. Surtout s’il n’est plus de première jeunesse et peut-être moins performant.

Et tout aussi évidemment, les tiroirs du congélateur ne sont pas encombrés de blocs de glace (sinon il est plus qu’urgent de le dégivrer si vous ne voulez pas qu’il rende l’âme).

Dans la zone la plus froide (0 à 4°C), située en bas ou en haut du frigo (c’est selon les marques et les modèles), stockez les produits les plus fragiles : viandes et poissons crus, produits laitiers, charcuterie, produits cuisinés.

Dans la zone fraîche (4°C) : viandes, poissons, légumes et fruits cuits (les restes), fromages, yaourts.

Dans le tiroir à légumes (4 à 6°C) : légumes et fruits frais. En période de canicule, stockez-y aussi ceux qui se conservent habituellement hors du frigo (tomates, poivrons, courgettes, abricots, etc.) si vous ne les consommez pas dans la journée. Sinon, ils vont trop vite mûrir et vous risquez de les perdre.

Dans la porte (6°C environ) qui est la zone la moins froide : les confitures entamées, le beurre, les œufs, les moutardes, les boissons.

Quand vous cuisinez les jours de canicule

Dès que vous avez terminé de préparer un plat froid, même une simple salade ou des tranches de jambon dressées avec du melon, mettez-le au frigo jusqu’au moment de le servir.

Si vous cuisinez un plat chaud d’avance, qui ne sera pas consommé tout de suite, refroidissez-le vite avant de le stocker au frais. Débarrassez-le dans un saladier. Posez celui-ci sur un autre rempli de glaçons et d’eau et remuez-le jusqu’à ce qu’il soit froid. Cette précaution est indispensable aussi pour les desserts : la moindre bactérie se régale à fabriquer des milliers de petits dans une crème anglaise, par exemple.

D’autre part, ça n’est pas du tout la saison pour manger des biftecks hachés saignants, surtout s’ils étaient surgelés avant. Le très vilain E coli, responsable de tant d’intoxications, n’est détruit qu’à 65 - 70°C. Cette température est celle qui doit être au cœur de la viande : donc cuisson à point obligatoire.

Et quand vous réchauffez des restes, quels qu’ils soient, c’est aussi cette température de 70°C qu’ils doivent rapidement atteindre : feu vif sous la casserole !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :