Ficaire

Publié le 25 Août 2015 | Mis à jour le 06 Septembre 2016 par Audrey Gast

La ficaire (ranunculus ficaria) est traditionnellement utilisée pour lutter contre les hémorroïdes.

PUB

Ficaire ou fausse-renoncule

La ficaire est une petite plante (de 10 à 30 cm) que l’on retrouve communément dans nos jardins et dans les endroits frais et humides comme les sous-bois. Elle est facilement reconnaissable à ses feuilles luisantes en forme de cœur et à ses fleurs d’un jaune éclatant. De la même famille que les boutons d’or (renoncule), la ficaire est souvent appelée fausse-renoncule, on la retrouve également sous le nom de petite chélidoine ou d’herbe aux hémorroïdes. Le nom ficaire provient de ses racines en forme de figues.

Des propriétés sur la circulation sanguine

L’usage de la ficaire en phytothérapie repose sur une longue tradition, puisque elle était déjà utilisée au moyen-âge, d’où son surnom d’herbe aux hémorroïdes. Elle contient notamment des saponosides considérés comme vasoconstricteurs. Il a également une action analgésique au contact.

Ses racines et ses feuilles sont utilisées avec succès contre les hémorroïdes en usage externe sous forme de pommade ou de suppositoire.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) place la ficaire dans sa liste « A » des plantes médicinales utilisées traditionnellement (1).

Guide: 

PUB
Contenus sponsorisés