Feu vert au dépistage systématique de la surdité à la naissance

La surdité à la naissance touche un bébé sur 1.000. Or en France, seuls 25% d’entre eux sont dépistés. En réalité, l’âge moyen du dépistage est de 16 mois dans notre pays. Cette situation change aujourd’hui avec l’entrée en application de l’arrêté du 23 avril, issu du projet de loi voté en décembre 2010.

Ainsi désormais, les troubles de l’audition seront dépistés chez tous les bébés à la naissance, en tout cas avant leur sortie de maternité.

PUB

Dépistage de la surdité néonatale : un projet de loi longtemps controversé

Les partisans de ce projet de loi ont longtemps bataillé, le dépistage néonatal de la surdité étant depuis plusieurs années l’objet de controverses.

Ce projet date de 2007 mais plusieurs associations de sourds se sont élevées contre lui craignant qu’un tel dépistage systématiquede la surdité n'entraîne la disparition de la langue des signes. Selon eux, les familles concernées se tourneraient vers des solutions chirurgicales (pose d’implant cochléaire), tandis qu’un dépistage néonatal trop précoce risquerait d’accroître les discriminations dont sont victimes les enfants sourds.

PUB
PUB

Ce dépistage de la surdité néonatale est déjà pratiqué dans de nombreux pays

Or de nombreux pays ont déjà mis en place ce dépistage systématique de la surdité néonatale et ces prémonitions ne se sont pas avérées jusqu’à présent.

Au Danemark, la surdité permanente néonatale est dépistée dans 98 % des cas quelques jours après la naissance (contre 25% en France). C’est également le cas depuis plus de dix ans, en Suisse, dans une majorité de États américains, en Belgique, en Grande-Bretagne et au Canada.

En France, 1 enfant sur 1.000 est concerné.

Il faut savoir que le dépistage est facile à réaliser et que les traitements initiés précocement améliorent la qualité de vie de l’enfant, avec notamment un accès plus précoce à la communication.

À noter que l’application de ce décret mettra fin à l’inégalité des soins qui s’était installée car le dépistage précoce était déjà réalisé dans certaines maternités.

En pratique, tout nouveau-né qui quittera la maternité aura bénéficié d’un examen de repérage des troubles de l’audition. En tout cas, ce dépistage précoce sera systématiquement proposé aux parents.

Publié le 16 Mai 2012 | Mis à jour le 18 Mai 2012
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Journal Officiel du 4 mai 2012, arrêté du 23 avril 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés