Femmes obèses : faut-il prendre du poids pendant la grossesse ?
Sommaire

Des questions sur la prise de poids des femmes obèses

Une nouvelle étude menée aux Etats-Unis sur un petit échantillon de femmes (232 au total) s'est attachée à évaluer les résultats d'un régime effectué par les femmes obèses et enceintes. La moitié des femmes étaient dans le groupe "contrôle", et recevaient uniquement des conseils généraux au cours d'un rendez-vous avec une nutritionniste. L'autre moitié était suivie lors de rendez-vous réguliers, se voyait conseiller un régime équilibré et devait tenir un carnet dans lequel tous les aliments consommés étaient inscrits. Le régime n'était pas restrictif à l'extrême, et il était déconseillé aux femmes de se peser, pour qu'elles se concentrent sur la qualité de leur alimentation et non sur le nombre de kilos.

Quels résultats ?

Au final, les femmes dans le groupe étudié pesaient en moyenne 13 kilos de moins juste avant l'accouchement que celles qui n'avaient eu qu'un suivi ordinaire. Pour le groupe de femmes qui avait pris moins de 5 kilos (40% d'entre elles avaient même perdu du poids), la fréquence des césariennes était plus importante, mais celle du diabète gestationnel était bien moins élevée. Le poids du bébé n'était pas affecté de manière significative par la faible prise de poids. La conclusion des auteurs de l'étude était que les femmes souffrant d'obésité n'ont pas réellement besoin de prendre du poids pendant la grossesse ; mais la taille réduite de l'échantillon empêche peut-être de se prononcer de manière aussi catégorique. Le meilleur conseil pour les femmes enceintes, obèses ou pas, reste cependant de ne pas trop se concentrer sur les kilos, mais plutôt de s'offrir une alimentation de grande qualité et d'éviter les excès pendant la grossesse et le reste du temps.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Y. Thornton, Journal of the national medical association, 2009