Fausse-couche : votre odorat peut dire si vous risquez de perdre votre bébé
Sommaire

Odeur et fausse-couche : comment expliquer les différences observées ? 

Odeur et fausse-couche : comment expliquer les différences observées ?© Adobe Stock

L’équipe scientifique israélienne a ensuite voulu comprendre les différences observées. Elle a ainsi réalisé des IRM pour examiner la structure et le fonctionnement du cerveau des participantes. 

Les chercheurs ont constaté que les femmes ayant subi plusieurs fausses-couches, avaient des bulbes olfactifs plus petits. Ce qui est surprenant étant donné leur plus grande capacité apparente à percevoir et à distinguer les différents parfums.

Ils ont aussi mesuré l'activité cérébrale des femmes lorsqu’elles regardaient l’extrait d’un film émouvant, avec ou sans la présence subliminale de l'odeur corporelle masculine d’un inconnu, les experts ont trouvé une réponse remarquable dans la région de l'hypothalamus. Alors que les effluves corporels augmentaient l'activité de cette zone du cerveau chez les femmes ayant des antécédents d’avortements spontanés, elles la diminuaient dans le groupe témoin.

"Nous avons constaté que les femmes qui subissent une fausse-couche inexpliquée sont beaucoup plus susceptibles de reconnaître leur conjoint à l'odorat et d'évaluer l'odeur corporelle des hommes différemment des autres femmes", indique l'auteur principal Noam Sobel, professeur en neurobiologie à l'Institut national Azrieli pour l'imagerie et la recherche sur le cerveau humain et l’institut Weizmann Institute of Science, 

"Nous avons également trouvé des différences dans les schémas cérébraux structurels et fonctionnels, qui n'avaient pas été auparavant associés à des fausses-couches inexpliquées. Nous espérons que nos résultats aideront à orienter la réflexion et la recherche sur cette condition, qui n'est actuellement pas bien comprise ou gérée.", conclut-il.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Study suggests link between unexplained miscarriages and how women perceive men’s body odour, Elife, 29 septembre 2020