Fatigue sexuelle : les plantes au secours du désir
Le manque d’énergie sexuelle doit être pris en considération dès lors qu’il interfère avec le quotidien du couple. Les plantes agissent en douceur et peuvent vous aider à retrouver le chemin du plaisir. Ginseng, gingembre, tribulus, maca : les plantes au secours du désir.
© Adobe Stock
Sommaire

Les plantes du désir

Les plantes et les aliments ont toujours été utilisés pour booster la libido. La réputation de certaines plantes a traversé les siècles et dans certains cas les études scientifiques sont venues confirmer l’usage traditionnel.

  • Le ginseng est particulièrement réputé pour lutter contre la fatigue sexuelle. Considéré comme puissant aphrodisiaque notamment en Asie, c’est aussi un excellent stimulant général. L’OMS reconnait l’usage traditionnel du ginseng contre l’impuissance. Des études suggèrent que les ginsénosides qu’il contient agissent sur le taux de prolactine, augmentant ainsi la libido (1). Le ginseng se consomme en comprimés ou en tisane (1 cuillère à café de poudre par tasse).
  • Il pourra être associé au tribulus . Cette plante originaire d’Inde s’est forgé une solide réputation de plante aphrodisiaque, on la surnomme parfois « Viagra® naturel ». Elle aurait notamment un effet positif sur le taux de testostérone, hormone principale de la libido. On la trouve essentiellement sous forme de gélules d’extrait sec à prendre pendant quelques semaines. Soyez attentif aux doses de principes actifs qui varient selon les fabricants.
  • De même la maca, originaire des Andes, est habituellement conseillée pour stimuler le désir sexuel. Riche en vitamines et en minéraux, elle aurait également des vertus sur la fertilité et la dysfonction érectile (2). On la recommande aussi aux femmes en période de ménopause. On la trouve uniquement sous forme sèche, généralement en gélules.
  • Moins exotique, l’avoine est riche en nutriments, vitamines et contient de l’avenine et de l’argénine considérées comme ayant des effets sur le système nerveux. Il stimulerait la production de testostérone . On le recommande comme stimulant général et sexuel. De même l’ortie, plante commune et connue pour ses propriétés urticantes est parfois recommandée en cas de fatigue sexuelle ; tout comme la coriandre, stimulante et excitante. On en consomme les graines.
  • Le safran , déjà cité par Dioscoride et Pline dans l’Antiquité, il aurait notamment un rôle à jouer chez la femme, car il aiderait à lubrifier les muqueuses vaginales et augmenterait la libido féminine. Comptez 1 g par litre d’eau en infusion, à raison de 2 à 3 tasses par jour. Le véritable safran est une épice très chère qui ne doit pas être confond avec le curcuma.
  • Citons enfin le gingembre dont la réputation d’aphrodisiaque n’est plus à faire, il entraîne un afflux de sang et une sensation de chaleur qui peut provoquer le désir. A préparer en décoction : 1 cuillère à café de poudre de gingembre pour un bol d’eau ou comme aliment...
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :