Le fast-food contamine notre cerveau !

Des psychologues canadiens ont eu une drôle d’idée, celle d’analyser le retentissement du mot fast-food dans notre cervelle et donc dans notre comportement.

Inutile d‘en consommer les produits, le simple mot fait réagir et nous stresse.

Ainsi, lorsque l’on voit le logo d’un fast-food, on augmente sa vitesse de lecture, même si on n’a pas besoin de se presser.

Si on pense au fast-food, on se tourne plus volontiers vers des produits qui font gagner du temps, quelqu’ils soient, pas forcément alimentaires.

Autrement dit, le seul mot fast-food génère de l’impatience, un besoin de rapidité, de gagner du temps, d’obtenir un plaisir instantané.

Ca ne doit pas être faux, j’ai tapé ce texte à toute allure !

Paule

(Psychological Science, volume 21, n° 5, p. 619-622.)

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :