Famoxin : un espoir contre l'obésité

Une nouvelle molécule, le Famoxin, vient de faire ses preuves chez la souris en tant que traitement pour lutter contre l'obésité. De plus, il réduit la masse corporelle indépendamment du régime alimentaire.
© Istock

Le groupe français Genset montre pour la première fois qu'une protéine, normalement fabriquée par les cellules graisseuses, mais qui fait défaut chez l'homme et la souris obèses, peut réduire la masse pondérale.En effet, l'administration de cette substance, appelée Famoxin, chez des souris obèses, même soumises à un régime alimentaire riche en graisses, induit une perte de poids de 8% en deux semaines de traitement. Ces résultats sont particulièrement encourageants et des tests chez l'homme vont être bientôt programmés. Toutefois, sachez qu'avant toute commercialisation, cinq ans sont nécessaires à sa mise au point et aux essais cliniques (AMM Autorisation de Mise sur le Marché).

Le famoxin donne ainsi un nouvel espoir aux 150 millions de personnes dans le monde souffrant d'obésité. Aux Etats Unis, 55% des adultes et un quart des enfants et adolescents sont trop gros, soit deux fois plus qu'il y a trente ans ! En France, 1 enfant sur 10 est obèse !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Fruebis J., Proc. Natl. Acad. Sci. USA, 98 (4) : 2005-2010, 13 février 2001.