Faire du sport en entreprise pour travailler mieux

Publié le 16 Septembre 2011 | Mis à jour le 28 Septembre 2011
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
© getty

Réduire le temps de travail, on a déjà donné en France et le débat sur l’utilité de cette mesure n’est pas fini. Mais réduire le temps de travail pour que les salariés puissent faire de l’activité physique, soit 2,5 heures par semaine, cela change tout selon une nouvelle étude suédoise. Plus de productivité, moins de journées d’arrêt de travail, un meilleur sentiment de forme… Voilà de quoi faire réfléchir patrons, syndicalistes, médecins, hommes politiques et tout un chacun !

PUB

Le sport, c’est bon pour le travail !

On est plus efficace après une bonne séance de sport. Si on le dit souvent, rares sont les études scientifiques qui le démontrent. Encore fallait-il trouver la bonne méthode de recherche. Il fallait aussi oser, car Ulrica von Thiele Schwarz et Henna Hasson ont ni plus ni moins suggéré à plusieurs centres de soins dentaires en Suède de proposer à leurs salariés de participer à une étude dans laquelle ils seraient divisés en trois groupes :

PUB
PUB
  • le groupe témoin ne bénéficiant d’aucun changement,
  • le groupe réduction du temps de travail, travaillant 2,5 heures de moins par semaine, en toute liberté de son emploi du temps.
  • le groupe activité physique, travaillant 2,5 heures de moins par semaine, mais pou r faire du sport à la place.

Moins d’arrêt de travail et plus de productivité

Après un suivi pendant une année, les résultats ont de quoi alimenter bien des réflexions, tant sur le plan de l’efficacité d’une telle mesure sur le travail que sur la santé des bénéficiaires :

  • En termes de santé et d’arrêt de travail, le groupe activité physique a vu diminuer nettement le nombre de ses journées d’arrêt de travail, alors que celui-ci restait stable dans le groupe réduction du temps de travail et qu’il augmentait dans le groupe sans changement.
  • En terme de productivité (nombre de patients vus par chaque collaborateur), la quantité de travail fourni a nettement augmenté dans le groupe activitéphysique, tout en augmentant un peu dans le groupe réduction du temps de travail. Aucun changement n’était noté dans le groupe référent.

Il ne s’agit que d’une première étude bien entendu et il faudra en faire bien d’autres pour pouvoir en tirer des conclusions pratiques. Mais d’ores et déjà, les entreprises peuvent en conclure que miser sur le sport et faire de telles expériences vaut le coup. Disposer de collaborateurs motivés et en forme est un vrai atout !

Quant à chacun d’entre nous, miser sur le sport est aussi un bon plan. Nous serons plus efficaces non seulement au travail, mais aussi dans tous les aspects de notre vie. Nous serons surtout en meilleure forme et beaucoup mieux psychologiquement. N’avez-vous pas remarqué que nombre de tracas qui nous remplissent la tête ont disparu après une bonne séance de sport ? Nous sommes ainsi plus heureux, ce qui contribue grandement à notre joie de vivre.

Source : Ulrica von Thiele Schwarz JOEM. Volume 53, Number 8, August 2011.

Soumis par la Rédaction le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés