Êtes-vous allergique aux cafards ?
Sommaire

La chasse aux cafards

Encore plus que tout autre, les allergiques doivent éradiquer les cafards de leur environnement.

Attention, les cafards sont particulièrement résistants et se reproduisent à très vive allure.

Il faut donc intervenir le plus tôt possible. Faites venir un professionnel pour décontaminer votre logement. Le plus difficile est d’inciter tous vos voisins à en faire autant, à défaut les cafards risquent de revenir très rapidement.

Pour prévenir le retour des cafards :

  • Grillagez les systèmes de ventilation.
  • Bouchez les fissures des murs.
  • Évacuez vos déchets dans des sacs hermétiques.
  • Maintenez votre cuisine et votre logement aussi propres que possible.
  • Désinfectez régulièrement à l’eau de javel le vide-ordure, la poubelle, les sols et les placards.
  • Conservez vos aliments dans des sacs et des boîtes hermétiques (farines, céréales…).
  • Ne laissez traîner aucun aliment après les repas.
  • Aérez votre logement plusieurs fois par jour (pour éliminer la poussière, renouveler l’air, diminuer le taux d’humidité).
  • De retour du supermarché, jetez les emballages car des œufs de blattes peuvent être présents sur ceux-ci.
  • Placez des pièges à cafard derrière les meubles.
  • Utilisez du bicarbonate de soude comme répulsif : bas des murs et des cloisons dans la salle de bain, les toilettes, la cuisine, au fond de vos poubelles, etc.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Laouénan Christine, « Maison & Santé : bien respirer chez soi », Editions Pascal.