L’espérance de vie des Français varie selon leur lieu d’habitation !

© getty

Egaux les Français en matière d’espérance de vie ? Pas vraiment ! L’écart peut atteindre dix ans entre les régions les mieux et les moins bien loties de France…

PUB

Des inégalités liées à des causes multiples

Pour Emmanuel Vigneron, conseiller scientifique du Groupe de prospective santé et territoires de la délégation interministérielle à l’Aménagement du territoire et à l’Attractivité régionale, il n’y a pas une seule explication à ces inégalités, mais plusieurs : les différences socioéconomiques, la taille de l’agglomération où l’on vit, son éloignement par rapport à la préfecture, les difficultés pour accéder aux soins (médecins, hôpitaux, examens de pointe), etc., tout compte. Et même d’une zone géographique à l’autre, séparées de quelques kilomètres seulement, les inégalités peuvent être criantes : une augmentation de 82 % du risque de mourir pour un habitant de la Plaine St Denis, comparativement à un habitant du centre de Paris.

PUB
PUB

Des inégalités qui risquent encore de s’aggraver

Ces inégalités risquent encore de se creuser à l’avenir. En effet, les dépenses de santé restant à la charge des patients ont progressé de 50 % entre 2001 et 2008. Et la menace de fermeture de 54 établissements réalisant moins de 1.500 actes de chirurgie par an, ferait passer de 86 à 321, le nombre de cantons éloignés de plus de 45 km d’un pôle de chirurgie.

Publié le 19 Mai 2011 | Mis à jour le 24 Mai 2011
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Les Inégalités de santé dans les territoires français, état des lieux et voies de progrès, d’Emmanuel Vigneron (Elsevier Masson).
PUB
PUB

Contenus sponsorisés