Enfant somnambule : comment le gérer

© Istock
Votre enfant se lève la nuit et il se déplace sans intervention consciente ? Et s’il était somnambule ? Dans ce cas, comment ne pas mettre la santé de l’enfant en danger et quand consulter son pédiatre ? On fait le point.
PUB

Pourquoi mon enfant est-il somnambule?

Le somnambulisme fait partie de la famille des parasomnies, avec les terreurs nocturnes. C’est un trouble du sommeil qui correspond à un état d’éveil incomplet durant lequel il continue à dormir tout en présentant une activité motrice. Cela se produit pendant la phase de sommeil profond, c’est-à-dire les premières heures suivant l’endormissement. L’enfant a les yeux ouverts mais le regard vide et peut éventuellement sortir de son lit ou se promener dans la maison. Au réveil, il n’en gardera aucun souvenir. Trouble assez fréquent chez les enfants, le somnambulisme est bénin tant qu’il reste occasionnel. Les causes peuvent être multiples mais on reconnaît un facteur génétique dans de nombreux cas, un déficit de sommeil ou encore une exposition à un stress important.

PUB
PUB

Comment réagir si mon enfant est somnambule?

La première règle à appliquer est de ne pas le réveiller. Cela ne serait pas dangereux pour la santé de l’enfant mais risquerait de le désorienter et de lui infliger un réveil très désagréable. Il est ainsi conseillé de lui parler calmement en l’aidant à se recoucher tranquillement. Si l’enfant a un comportement agité, il est essentiel d’assurer sa protection en sécurisant les accès aux escaliers, fenêtres et portes d’entrée. Si les épisodes de somnambulisme sont trop fréquents, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre qui pourra vous conseiller sur les gestes à adopter et sur un éventuel traitement pour apaiser son sommeil.

Publié le 17 Mai 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :
PUB