En hiver, chouchoutez votre gorge pour éviter bien des maux !
Sommaire

Mal de gorge : consultation obligatoire ?

Pas la peine de courir chez le médecin à la première inflammation venue ! Faites confiance à vos défenses immunitaires pour régler un mal de gorge d’origine virale au bout de 48 heures. Les symptômes se résorbent le plus souvent spontanément en donnant un coup de pouce avec les méthodes douces.

Le scénario n’est pas le même si votre mal de gorge se révèle d’origine bactérienne où le recours aux antibiotiques sera votre porte de sortie vers la guérison. Seul votre médecin peut trancher, grâce notamment à un test de diagnostic qui consiste à prélever quelques sécrétions pour les plonger dans une petite éprouvette qui contient un réactif. Une bandelette introduite dans le précipité donne le verdict sur la présence de streptocoques qui ne laissent pas de doute sur une angine bactérienne.

Dans tous les cas, si votre mal de gorge se prolonge avec intensité dans les trois jours, ou s’il est accompagné de fièvre élevée, un détour chez votre généraliste paraît inévitable.

Limitez la pollution intérieure

Rester bien au chaud chez soi pour se rétablir peut parfois faire empirer l’état de votre gorge si vous ne prenez pas garde d’assainir le terrain. Exit donc les ambiances enfumées et les cendriers qui débordent. Le tabac est le poil à gratter de la gorge. Les fumeuses laisseront les cigarettes au placard le temps d’une convalescence totale.

Faites la chasse aux acariens et à la poussière autres facteurs d’irritation. Ne vous calfeutrez pas dans une pièce à 30° et humidifiez l’air avec un humidificateur que vous trouverez en pharmacie pour contrer l’assèchement engendré en partie par le chauffage.

N’oubliez pas de bien aérer pour renouveler l’air en fuyant les climatisations qui peuvent être responsables des maux de gorge récurrents.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Côté Santé