Elle subit sa première opération dentaire à seulement 12 jours

© Istock

Né avec une dent, un nourisson de 12 jours a subi sa première opération chez le dentiste. 

PUB

Un nourrisson...chez le dentiste. C'est l'histoire singulière qu'a rapporté la BBC sur son site internet, le 3 août 2018. Tandis que les premières dents apparaissent généralement vers l'âge de six mois, Isla-Rose Heasman présentait déjà une incisive à la naissance. Cette "dent natale", gênante pour le nourrisson, a dû être retirée 12 jours après.

La présence de "dents natales" est une anomalie rare, d'origine inconnue. Ces dents sont souvent de petite taille et présentent une couleur jaune à brunâtre. Elles sont retirées lorsqu'elles présentent des complications pour le bébé :

PUB
PUB
  • inhalation ou ingestion de la dent, exposant au risque d'étoufffement; lorsque la dent présente une mobilité importante. 
  • blessure de la langue ou de la gencive, exposant à des infections; lorsque la dent présente des arêtes coupantes. 
  • inconfort de l’enfant durant la tétée; le mamelon de la mère peut également être traumatisé.

Une dent trop mobile

Dans le cas d'Isla-Rose Heasman, c'est l'hypermobilité de la dent qui a motivé son extraction. Avant l'opération, de la crème anesthésiante a été appliquée sur la machoire de la petite fille. Celle-ci étant bien trop jeune pour recevoir une piqûre d'anesthésie directement sur la gencive.

La dentiste chargée de retirer la dent a expliqué que le nourrisson "avait à peine fait du bruit" durant l'intervention. Le docteur a ajouté que le reste de la dentition de la petite fille devrait se développer normalement à l'avenir. Les parents d'Isla-Rose peut donc se préparer, dans quelques mois, à l'apparition de ses premières dents de lait.

Manque d'appétit, gencive gonflée...

La poussée dentaire est annoncée par divers symptômes. 

  • Un manque d’appétit qui ne dure généralement qu’un jour ou deux : proposez à votre bébé des compotes et purées faciles à manger ainsi que de l’eau pour l’hydrater suffisamment.
  • Le nez qui coule : mouche-bébé et sérum physiologique permettent de désencombrer et de nettoyer le nez.
  • Des selles molles voire une diarrhée avec émission de selles acides qui favorisent l’érythème fessier : une pommade spécifique favorise la cicatrisation. 
  • Une gencive gonflée et douloureuse du fait de la compression des terminaisons nerveuses : un baume à passer sur la gencive peut soulager bébé.

La poussée dentaire a une durée variable d’un enfant à l’autre, de quelques semaines à quelques mois. Toutefois, si l’un au moins de ces signes persiste au-delà de quelques jours, n’hésitez pas à consulter le pédiatre.

Publié le 14 Août 2018
Auteur(s) : Aline Garcin, journaliste santé
Source : Baby girl, 12 days old, has tooth removed, BBC, 3 août 2018
Dents natales et néonatales : connaissances actuelles et prise en charge, C.
Voir + de sources
Gouédard, P. de Vries, C. Darbin-Luxcey and al., Elsevier, 19 juillet 2016
PUB
PUB

Contenus sponsorisés