Dosage du cholestérol total, des triglycérides et du cholestérol-HDL [Aspect du sérum à jeun]

Quelles sont les précautions particulières à prendre lors d'un bilan lipidique ? En quoi consiste le bilan lipidique ? A quoi sert ce bilan lipidique ?

Quelles sont les précautions particulières à prendre lors d'un bilan lipidique ?

  • Il est impératif d'effectuer le prélèvement après 12 heures de jeun, en période d'alimentation habituelle, à distance d'une grossesse, d'une maladie aiguë (notamment une infection ou un accident cardiaque) et en dehors de toute médication récente.
  • Penser à signaler d'éventuels traitements en cours car certains médicaments peuvent modifier les concentration de HDL-cholestérol et de LDL-cholestérol dans le sang, notamment l'insuline, la vitamine C, les anti-épileptiques, lesœstro-progestatifs (contraception) et les médicaments hypolipémiants.

En quoi consiste le bilan lipidique ?

Ce bilan associe l'étude de l'aspect du sérum à jeun et les dosages respectifs du cholestérol total, des triglycérides et du cholestérol-HDL (ce qui permet de déduire par un calcul le taux de LDL-cholestérol).

A quoi sert ce bilan lipidique ?

Ce bilan est utile pour affiner le diagnostic de dyslipidémie, lorsqu'une anomalie est détectée au bilan lipidique de base (cholestérol total et triglycérides).

Ces analyses sont aussi demandées dans une démarche de prévention des maladies cardiovasculaires. Elles permettent de mieux évaluer le risque cardiovasculaire d'un individu et ainsi de décider de la mise en oeuvre d'un traitement diététique et médicamenteux visant à normaliser les taux de lipides ou graisses dans le sang (hypolipémiant). Elles en assurent ensuite le contrôle de l'efficacité. Des triglycérides élevés sont également reconnus comme un facteur indépendant de risque de maladie cardiovasculaire.

Quelles sont les valeurs normales ?

Elles peuvent varier légèrement d'un laboratoire à l'autre. A titre indicatif :

  • Aspect du sérum à jeun : clair
  • Cholestérol total : 4,1 à 6,2 mmol/l soit 1,60 à 2,40 g/l
  • Triglycérides : 0,40 à 1,40 mmol/l soit 0,35 à 1,25 g/l
  • Cholestérol HDL : 0,9 à 2 mmol/l soit 0,35 à 0,75 g/l

    Chez l'adulte, les valeurs sont systématiquement plus élevées chez les femmes que chez les hommes.

  • Cholestérol LDL : 2,6 à 4,2 mmol/l soit 1 à 1,6 g/l.

Comment est interprété le résultat du bilan lipidique ?

  • Des taux sanguins élevés de cholestérol total, de triglycérides et de LDL-cholestérol sont des facteurs majeurs de risque de maladie cardiovasculaire, notamment de maladie coronarienne. Une alimentation riche en graisses favorise l'augmentation du taux de cholestérol dans le sang.
  • La baisse du HDL-cholestérol, également considérée comme un facteur de risque de maladie cardiovasculaire, est souvent observée au cours de certaines dyslipidémies, dans le diabète sucré et chez les obèses.
  • A l'inverse, une élévation de taux de HDL-cholestérol semble être un facteur de protection contre les maladies cardiovasculaires.
  • Le taux de triglycérides dans le sang varie avec l'âge et le sexe (il augmente avec l'âge et est plus élevé chez l'homme après l'âge de 20 ans).

Il augmente au cours de la grossesse et varie d'un jour à l'autre chez un même individu.

Une alimentation riche en sucres, la consommation de boissons alcoolisées et l'excès de poids favorisent l'augmentation des triglycérides (l'alcoolisme chronique s'accompagne généralement d'une augmentation des triglycérides dans le sang).

Guide: 

Source :