Don du sperme : l'anonymat est-il souhaitable ?
Sommaire

Certains arguments sont dits

  • Ne pas parler à l'enfant de sa conception est un viol de son autonomie.
  • Le maintien du secret perturbe les relations familiales et crée des clivages particulièrement sensibles lors d'une séparation.
  • Un entourage plus ou moins large est toujours au courant. Il y a donc, à tout moment, risque d'une révélation tardive susceptible d'altérer la confiance de l'enfant envers ses parents.
  • Cacher le don entraîne l'idée que si on le cache, c'est que c'est quelque chose de honteux dont on ne peut pas parler.

D'autres sont positifs en faveur de la levée du secret :

  • L'enfant est un être humain qui peut être en droit légal de connaître ses origines biologiques.
  • La connaissance de ses origines participe au sens de l'identité de l'enfant. Certains enfants issus de don disent : « comment avoir des enfants si je ne sais pas d'où je viens ? »
  • Les enfants issus de don de sperme ne se sentent pas abandonnés par le parent qui a consenti au don et n'ont pas de réparation à faire à ce niveau. Ils n'ont donc pas la même recherche que les enfants adoptés et cherchent simplement à savoir d'où ils viennent. Les avis sont très partagés entre les personnes qui estiment que l'anonymat est indispensable car certains pays où le don de sperme n'est plus anonyme ont vu le nombre de donneurs diminuer. D'autres personnes estiment que le droit de l'enfant doit passer au premier plan.Et les choses se compliquent encore quand on définit avec plus de finesse ce qu'est le secret.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :