Le don de spermatozoïdes en pratique

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Le don de spermatozoïdes s'adresse à des couples qui ne peuvent pas avoir d'enfant. Mais les dons sont trop peu nombreux pour répondre à la demande. Pratiqué depuis 30 ans, le don de spermatozoïdes reste un sujet peu connu. En pratique, comment se déroule un don, quelles sont les conditions requises et quel type d'hommes peut faire don de ses spermatozoïdes ?
PUB

Il existe en France une vingtaine de Centres de conservation du sperme, composés d'équipes médicales pluridisciplinaires. Ils sont chargés du recueil, du traitement, de la conservation et de la cession de spermatozoïdes en vue d'un don. Ils travaillent en étroite collaboration avec les Centres d'assistance médicale à la procréation (AMP).

Qui peut faire un don de spermatozoïdes ?

Pour être éligible au don de spermatozoïdes, un homme doit :

  • être père d'au moins un enfant,

  • être en bonne santé,

  • avoir moins de 45 ans,

  • et s'il vit maritalement, il doit avoir l'accord de son conjoint.

PUB
PUB

Premier rendez-vous

Le premier rendez-vous a lieu avec un médecin d'un Centre de conservation du sperme (CECOS : centres d'études et de conservation des œufs et du sperme humain). L'objectif est de divulguer toutes les informations nécessaires à la prise de décision, de connaître les motivations du futur donneur et de déterminer la période la plus favorable au don. Des questionnaires et des examens médicaux permettent de déterminer l'état de santé, les antécédents personnels et familiaux.

A noter que le don de spermatozoïdes est un acte gratuit. Le donneur ne peut en aucun cas recevoir une rémunération en échange de son don. Par ailleurs, tous les frais occasionnés par le don sont totalement pris en charge.

Le donneur et son conjoint doivent signer chacun un consentement.

Jusqu'à l'utilisation des spermatozoïdes, il est possible de revenir à tout moment sur son consentement.

Le don est entièrement anonyme : donneurs et receveurs ne peuvent connaître leurs identités respectives (on ne peut donc pas donner à un proche par exemple).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Source : Dossier de presse 2008 de l'Agence de la biomédecine, campagne nationale d'information sur le don de spermatozoïdes, novembre 2008.
PUB
PUB
A lire aussi
Don de spermatozoïdes : comment offrir la vie ?Publié le 01/03/2010 - 00h00

Les dons de spermatozoïdes restent insuffisants en France. Les couples engagés dans une démarche d'assistance médicale à la procréation et qui ont besoin d'un don de spermatozoïdes pour donner naissance à un enfant, attendent parfois jusqu'à 2 ans. Savez-vous comment se déroule le don de...

Don de spermatozoïdes : un don très particulier...Publié le 25/11/2008 - 00h00

Pour certains couples, la seule chance de mettre en route une grossesse et de donner naissance à un enfant repose sur le don de spermatozoïdes. Or un tel don revêt un caractère très particulier pour un homme... et les donneurs sont actuellement très insuffisants. Il est nécessaire de...

Stérilité : les traitements et leurs indicationsPublié le 14/08/2001 - 00h00

Aujourd'hui, de nombreuses solutions sont possibles pour répondre au désir d'enfant d'un couple. Les progrès de la procréation médicalement assistée et de la chirurgie offrent ainsi de nombreuses possibilités, à condition de respecter leurs indications.

Don d'ovocytes : pour qui, pourquoi, comment ?Publié le 22/02/2010 - 00h00

Lorsque certains couples ne peuvent pas donner naissance à leur enfant, il leur est parfois possible de bénéficier d'un don d'ovocytes. En France, les dons sont insuffisants et les délais d'attente peuvent aller jusqu'à plusieurs années. En quoi consiste le don d'ovocytes exactement ?

Plus d'articles