Don de sang : recruter maintenant pour prévenir la pénurie estivale

© Istock

Acte généreux et solidaire, le don de sang permet chaque année de traiter plus d’un million de malades.

Pour répondre aux besoins, près de 10.000 dons de sang sont nécessaires chaque jour. Or pendant la période estivale, les dons chutent dangereusement, d’où les actions de l’Établissement français du sang (EFS) pour recruter de nouveaux donneurs en ce début d’été.

PUB

L’été : période à risque de pénurie en produits sanguins

Chaque année à l’approche de l’été, l’EFS se mobilise autour de la Journée mondiale des donneurs de sang pour sensibiliser les Français au risque de pénurie. L’objectif est de recruter de nouveaux donneurs et de renforcer les réserves en produits sanguins avant la période estivale, période pendant laquelle les dons de sang chutent avec un réel risque de pénurie pour les patients.

À quoi servent les dons de sang ?

Cette Journée mondiale des donneurs de sang du 14 juin a été instaurée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2004. Elle vise à remercier les donneurs et à inciter les non-donneurs à effectuer ce don, acte bénévole, anonyme et volontaire. Cette Journée est l’occasion de rappeler les enjeux : « aucun produit ne peut se substituer au sang humain ». Le don de sang reste indispensable pour sauver des vies.

PUB
PUB

Les produits sanguins sont notamment utilisés :

  • En obstétrique, lors d’accouchements difficiles par exemple.
  • Lors d’interventions chirurgicales, notamment en orthopédie.
  • Dans le traitement de certaines maladies du sang, comme la drépanocytose ou les cancers.
  • Pour fabriquer des médicaments (immunoglobulines, facteurs de coagulation).

Qui peut donner ?

Toute personne âgée de 18 à 70 ans, pesant au moins 50 kg et ne présentant pas les contre-indications suivantes : une maladie du cœur, des vaisseaux sanguins ou de la coagulation, une insuffisance respiratoire comme l’asthme sévère, un diabète traité par insuline, une autre maladie grave.

Attention, certaines situations constituent des contre-indications temporaires :

  • Une anémie (manque de fer).
  • La grossesse jusqu’à 6 mois après l’accouchement.
  • Une infection bénigne jusqu’à 2 semaines après l’arrêt des symptômes.
  • Des soins dentaires datant de moins de 7 jours.
  • Un tatouage réalisé il y a moins de 4 mois.
  • Une intervention chirurgicale récente (moins de 4 mois).
  • Un voyage dans une région touchée par le paludisme ou la maladie de Chagas (moins de 4 mois).
  • Un rapport sexuel avec un nouveau partenaire (moins de 4 mois).

Où donner ?

http://www.dondusang.net/

Mots-clés : Don du sang
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 13 Juin 2014 : 09h02
Mis à jour le Vendredi 13 Juin 2014 : 09h41
Source : Établissement français du sang (EFS), http://www.dondusang.net/rewrite/heading/1694/efs/jmds-2014.htm?idRubrique=1694.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés