DMLA : des traitements parfois très coûteux…

© Istock

La DMLA, initiales de dégénérescence maculaire liée à l'âge, est une maladie qui affecte la rétine et dont la fréquence ne cesse d’augmenter en raison du vieillissement de la population. Or on ne sait actuellement pas guérir cette maladie. En revanche, il existe des traitements, dont des médicaments coûteux comme le Lucentis®, qui permettent de stopper ou de ralentir la progression de la DMLA la plus grave.

PUB

La DMLA, c’est quoi ?

La DMLA est la première cause de malvoyance après 50 ans.

La DMLA est une maladie neurodégénérative qui touche la partie centrale de la rétine, appelée macula, responsable de la vision des détails, indispensable pour lire, reconnaître les visages, conduire, bricoler, etc. En revanche, la vision périphérique, elle, n’est pas touchée, de sorte que les personnes atteintes peuvent continuer à s’orienter et à se déplacer.

Il existe deux types de DMLA, sèche (ou atrophique) et humide :

La DMLA sèche ou atrophique

La DMLA sèche évolue très lentement durant plusieurs années.

PUB
PUB

Les personnes touchées ont un besoin accru de lumière pour la vision fine et souffrent d'éblouissements.

La DMLA humide

Cette forme de DMLA est très grave et très agressive car elle évolue très rapidement.

Des microvaisseaux anormaux (néo-vaisseaux) se développent dans la rétine (visibles à l’angiographie rétinienne), menant à une accumulation de liquide sous la rétine, la déformant, à des œdèmes et à des microhémorragies.

Quels sont les traitements de la DMLA ?

Les traitements dont nous disposons actuellement ne permettent pas de récupérer les lésions de la rétine. Nous disposons seulement de traitements capables de stabiliser la DMLA humide.

Quelque 300.000 patients français sont actuellement traités contre la DMLA de forme humide.

  • La photocoagulation laser.

    On brûle les lésions situées à proximité de la zone centrale de la rétine (uniquement à un stade précoce lorsque les lésions n’ont pas atteint le centre de la rétine).

  • La photothérapie dynamique.

    Les néovaisseaux sont détruits par une irradiation par laser froid après injection d’un colorant (réalisable sur les néovaisseaux du centre de la rétine).

  • Les anti-angiogéniques(anti-VEGF).

    Ces médicaments récents supplantent aujourd'hui les techniques ci-dessus. Ils inhibent la croissance des néo-vaisseaux et sont régulièrement administrés par voie intra-vitréenne (dans le corps vitré de l’œil).

Mots-clés : Dmla, Yeux, Vision
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 02 Septembre 2013 : 09h36
Mis à jour le Mercredi 23 Septembre 2015 : 12h23
Source : Syndicat national des ophtalmologistes de France, www.snof.org . DMLA Info : www.dmlainfo.fr The CATT Research GroupN Engl J Med Published online April 28, 2011. doi: 10.1056/nejmoa1102673. Philip J R., N Engl J Med Published online April 28, 2011 10.1056/nejme1103334.