Dix bébés décédés à cause d'un transat de la marque Fisher Price

Dix bébé sont déjà décédés depuis 2015 aux Etats-Unis à cause d’un équipement de puériculture ultra courant de la marque Fisher Price, un équipement également vendu en France. Il s’agit d’un transat classique du nom de Rock’n Play.

La Commission américaine pour la sécurité des produits de consommation (CPSC) s’alarme du nombre grandissant de décès dus à l’utilisation d’un objet de puériculture pourtant ultra courant. Depuis 2015, les décès de dix nourrissons ont hélas déjà été répertoriés. Ces décès sont tous liés à l'usage d'un transat de marque Fisher Price, le Rock’n Play. Le matériel pointé du doigt n'est pas vendu qu'aux Etats-Unis, il est aussi distribué en France via Internet notamment.

Quels âge avaient les bébés décédés dans les transats ?

Fisher-Price et la CPSC viennent de faire une déclaration commune et ont annoncé que "la santé et la sécurité du public exigent un avis immédiat" concernant les dangers encourus par les consommateurs lors de l’utilisation de ce matériel. Les dix bébés décédés étaient tous âgés d’au moins 3 mois. Ils sont morts après avoir basculé sur le ventre ou le côté alors qu’ils n’étaient pas attachés. Le transat en question est en effet surélevé.

La CPSC a d'abord recommandé d'attacher les nourrissons

Les bébés commencent généralement à se retourner dès 3 mois, rappelle la CPSC. L’agence américaine avait donc d’abord conseillé aux parents ou toute personne chargée de la surveillance de bébés de bien les attacher au transat. Mais aux vues du nombre de décès répertoriés, elle invite désormais tout individu en possession de ce matériel de puériculture Fisher Price, à cesser de l’utiliser, dès les trois mois de l’enfant ou dès qu’il commence à savoir se retourner.

Sommeil du nourrisson : ni transat, ni couverture

L’agence américaine souligne également que l’équipement adéquat pour le sommeil du nourrisson reste le berceau, le lit enfant fixe ou le lit enfant pliable. L’usage de turbulette reste la règle tandis que l’ajout de couverture, d’oreillers, jouets molletonnés ou autres est proscrite. L’agence rappelle enfin qu’il faut placer sur le dos son bébé pour dormir.

Sur son site Internet, la marque Fisher-Price a quant à elle déclaré que la société "continuera à travailler en étroite collaboration avec la Consumer Product Safety Commission, ainsi que d'autres régulateurs internationaux, pour encourager l'utilisation sûre de nos produits et trouver des moyens de garder vos petits heureux, en bonne santé et surtout - en sécurité."

 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.