Le diesel, officiellement reconnu comme cancérogène !

© getty

C’est officiel, les autorités viennent de classer comme cancérigènes les gaz d’échappement des moteurs diesel. Après de longues délibérations, l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer (CIRC) affirme que scientifiquement, les gaz d’échappement de diesel augmentent le risque de cancer du poumon, et aussi de la vessie !

PUB

Un seul objectif : améliorer la qualité de l’air

Longtemps considérés comme cancérogène probable, les preuves sont aujourd’hui suffisantes pour affirmer que les gaz d’échappement des moteurs diesel ont des effets délétères pour la santé humaine.

Les arguments scientifiques sur lesquels les scientifiques se sont appuyés sont issus d’études ayant porté sur des expositions professionnelles aux gaz d’échappement du diesel. Il existe notamment une grande étude ayant porté sur l'exposition professionnelle de mineurs de fond, montrant une augmentation du risque de cancer du poumon. Mais dans la vie courante, les populations urbaines sont aussi fortement exposées à cette pollution environnementale.

PUB
PUB

Vers des normes d'émission plus strictes pour les moteurs diesel ?

Maintenant que l’effet cancérogène des moteurs dieselest reconnu, de nouvelles réglementations devraient voir le jour, notamment en revoyant les normes d’émissions pour les moteurs.

Les fabricants de moteurs et les producteurs de carburants sont en première ligne et les pistes sont nombreuses mais souvent longues et coûteuses à mettre en place : réduction des émissions, contrôle des émissions des échappements, nouveaux carburants…

Or la réduction des gaz d’échappement doit être un objectif mondial.

Publié le 14 Juin 2012 | Mis à jour le 14 Juin 2012
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Agence internationale pour la recherche sur le cancer (CIRC), 12 juin 2012 ; Silverman D.
Voir + de sources
T. et al., J Natl Cancer Inst (2012) doi: 10.1093/jnci/djs034 Publication en ligne March 5, 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés