Diagnostic du cancer du poumon : le PET scan

Le cancer du poumon est favorisé par le tabagisme chronique. Au début de son évolution, il est silencieux, mais lorsque des premiers signes apparaissent, un bilan est nécessaire et le PET scan permet d'évaluer son degré d'évolution.
© Istock

Quel est l'intérêt du PET scan dans le cancer du poumon ?

Le PET scan, ou tomographie par émission de positrons, est un examen qui permet de visualiser les tumeurs cancéreuses et les métastases de très petites tailles, invisibles avec les examens classiques (échographie, scanner, IRM). En effet, l'injection d'un isotope radioactif qui va se fixer préférentiellement sur les cellules actives permet de diagnostiquer ou suivre les tumeurs, en particulier bronchiques, dès le début de leur évolution, car les cellules cancéreuses se multiplient rapidement et sont donc particulièrement actives. Le PET scan ne doit pas être pratiqué chez la femme enceinte ou allaitante mais, en dehors de ce cas, il ne présente pas de contre-indication.

Comment se passe le PET scan ?

Le PET scan est un examen qui nécessite d'être à jeun. Un isotope radioactif est injecté par voie intraveineuse puis il se diffuse dans l'ensemble du corps humain. Ensuite, l'examen se déroule comme un scanner classique : la table sur laquelle est allongé le sujet passe au travers d'un gros anneau qui permet d'obtenir des coupes fines et ainsi de visualiser de très petites lésions. L'examen dure, au total, environ 2 heures. De très petites tumeurs bronchiques peuvent ainsi être trouvées et traitées rapidement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.