Diabète et troubles de l’érection : quel rapport ?

© Istock

La dysfonction érectile est à considérer comme un signal d'alarme.

Les hommes qui présentent des troubles de l’érection ont un risque accru de maladie cardiovasculaire. Or le diabète est lui-même un facteur de risque cardiovasculaire.

Mais il faut également savoir que des troubles de l’érection peuvent parfois révéler un diabète…

Publicité

Dysfonction érectile et diabète

La dysfonction érectile est une maladie à prédominance vasculaire.

Ainsi, les troubles de l’érection reflètent non seulement les anomalies vasculaires au niveau de l’appareil génital, mais c’est également un des marqueurs précoces de la maladie coronarienne.

Autrement dit, le principal lien entre la dysfonction érectile et les maladies cardiovasculaires est la dysfonction endothéliale, dont l’un des facteurs de risque est le diabète, au même titre que l'hypercholestérolémie.

Publicité
Publicité

Le risque d’infarctus est multiplié par deux en cas de troubles érectiles

Selon les conclusions d’une étude datant de 2004, les hommes atteints de dysfonction érectile ont deux fois plus de risque de faire un infarctus du myocarde. Et cette relation augmente avec l’âge, ce qui est cohérent puisque les troubles érectiles augmentent avec l’âge, tout comme le risque cardiovasculaire.

Au final, dysfonction érectile et maladies cardiovasculaires sont fréquemment associées et partagent de multiples facteurs de risque : diabète, cholestérol, hypertension, tabagisme, obésité abdominale…

Mais les troubles de l’érection peuvent aussi révéler un diabète

En pratique, si vous souffrez de dysfonction érectile, parlez-en à votre médecin, cet aveu peut vous sauver la vie !

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 12h52
Source : Blumenthals W, et al., Int J Impot Res 2004 ; 16 : 350-3. Thompson IM, et al., JAMA 2005;294:2996-3002.