Le diabète peut nous vieillir de 15 ans ?

Les personnes atteintes d'un diabète présentent un risque de maladies cardiovasculaires plus élevé que les autres. Chez elles, infarctus, accident vasculaire et autres maladies artérielles, risquent de se manifester avec une quinzaine d'années d'avance. Cette donnée devrait permettre d'instaurer des traitements préventifs efficaces.

PUB

Diabète et risque cardiovasculaire

Le risque cardiovasculaire est bien connu pour augmenter avec l'âge. Mais il dépend également de facteurs risques tels que le diabète, le surpoids, l'hypertension ou l'excès de cholestérol. C'est ainsi que les personnes qui ont du diabète présentent un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire. Et ce risque augmente aussi avec l'avancée en âge.

PUB
PUB

Il est donc intéressant d'utiliser ces connaissances pour mettre en place des mesures préventives chez les sujets à risque élevé.

Dans cet objectif, des chercheurs ont tenté de déterminer à partir de quel âge les diabétiques développaient un risque cardiovasculaire élevé par rapport aux personnes non-diabétiques.

Les données nécessaires ont été recueillies à partir d'une population de 380.000 personnes canadiennes diabétiques et 3 millions de sujets témoins suivis durant 6 années.

La prévention cardiovasculaire est à instaurer plus précocement

Les résultats sont très clairs, le haut risque cardiovasculaire se développe chez les diabétiques 15 ans plus tôt que chez les autres. Ainsi, infarctus, accident vasculaire cérébral et autres maladies coronariennes se manifestent avec 15 ans d'avance en cas de diabète et ce, tant chez les hommes que chez les femmes. En bref, sur le plan cardiovasculaire, être atteint d'un diabète vieillit de 15 années.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 04 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 16h50
Source : Booth G.L. et coll., Lancet, 368 : 29-36, 2006.