Diabète de type 2 : définition et conseils alimentaires

Publié le 24 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Le diabète de type 2 se caractérise par une hyperglycémie chronique et irréversible induite par une production d’insuline déficitaire. En plus des médicaments et éventuellement d’injections d’insuline, la mise en œuvre d’un régime alimentaire adapté est conseillée.
PUB
© Istock

Diabète de type 2 : définition

Le diabète de type 2 correspond à une élévation prolongée de sucre, le glucose, dans le sang. Un excès de glucose dans le sang est appelé hyperglycémie. Chez une personne diabétique de type 2, cette hyperglycémie prolongée est due à un problème de régulation hormonale de sucre dans le sang.

Diabète de type 2 et alimentation, quels liens ?

Pour comprendre l’origine du diabète de type 2, il faut d’abord se pencher sur une glande située dans la cavité abdominale : le pancréas. Parmi ses nombreuses fonctions, cet organe assure la sécrétion de l’insuline, une hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. Une alimentation riche en sucres aura ainsi tendance à solliciter excessivement le concours du pancréas pour qu’il fabrique de l’insuline. S’il va parvenir à assumer cette tâche pendant de longues années, l’organe va progressivement s’épuiser jusqu’au jour où il ne sera plus en capacité de produire suffisamment d’insuline. Le diabète de type 2 se déclarera alors.

PUB
PUB

Diabète de type 2 : que faut-il manger ?

Pour limiter au maximum le risque d’hyperglycémie – un excès de sucre dans le sang - tout en assurant un apport glucidique indispensable au corps humain, les patients diabétiques doivent prêter une attention particulière aux différents types de sucres qu’ils ingèrent. En effet, tous les sucres ne se valent pas. Dans le cadre du diabète de type 2, il faut absolument limiter les sucres dits « rapides » qui sont contenus dans les produits industriels tels que les gâteaux, les confiseries, les crèmes desserts, les sodas, les plats cuisinés ou encore le pain blanc. Les glucides plus complexes comme les céréales complètes ou les légumineuses doivent alors être favorisés, car ils sont assimilés plus lentement, ce qui évite de faire grimper brusquement la glycémie.

La rédaction vous recommande sur Amazon :