Deux nouveaux accidents provoqués par des siphons culinaires

© Adobe Stock

Deux nouveaux incidents impliquant des siphons culinaires ont été signalés en France.  Le recours à ces appareils, permettant de réaliser des chantilly, doit s'accompagner d'extrêmes précautions.

PUB

Blessure en cuisine. Deux nouvelles personnes ont été victimes d'accidents liés à des siphons culinaires, annonce la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Dans un communiqué, elle rappelle que ces appareils doivent être manipulés avec précaution, car ils ne sont pas sans risque.

Blessures physiques, dégâts matériels, parfois même explosions… Depuis quelques années, les siphons culinaires se sont fait remarquer par leur qualité inégale. Les conséquences ont parfois été dramatiques, puisqu'une jeune femme est morte en juin dernier.

PUB
PUB

"De nombreux produits reconnus comme dangereux ont fait l'objet de rappels auprès des consommateurs", souligne la DGCCRF. La liste des produits concernés par le retrait du marché, ainsi que le numéro de lots visés, est disponible sur le site de l'autorité régulatrice. Pas moins de 26 références et 200 000 produits défectueux sont concernés.

Des blessures sévères

Les risques associés aux siphons culinaires sont principalement dus aux explosions. Celles-ci projettent des éclats pouvant donner lieu à des blessures sévères au niveau des mains, du torse et du visage.

Afin d'éviter tout incident, il est recommandé de se tourner vers les produits affichant la conformité à la norme NF D21-901 et indiquant les marquages de sécurité. Mieux vaut également s'assurer qu'une notice d'utilisation est jointe au produit.

Enfin, la DGCCRF conseille d'éviter les produits constitués d'un corps en aluminium et d'une tête en plastique. "Dans la grande majorité de ces accidents, les appareils défectueux sont constitués d’une tête en matière plastique et d’un corps en aluminium et ont été achetés entre 2010 et 2013", explique l'autorité régulatrice.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés