Déshydratation de bébé : des conséquences graves

© Istock

Les nouveau-nés et les nourrissons sont particulièrement exposés au risque de déshydratation. Fréquente en cas de gastro-entérite ou en période de grosse chaleur, la déshydratation de bébé peut avoir des conséquences graves si la prise en charge tarde. On fait le point.

PUB

Pourquoi les bébés sont-ils particulièrement exposés au risque de déshydratation ?

Un état de déshydratation survient dès lors que l’organisme fait face à un cruel manque d’eau et de sels minéraux indispensables à son bon fonctionnement. Les tout-petits sont particulièrement exposés au risque de déshydratation, car leur proportion corporelle en eau est bien plus importante que celle de l’adulte (environ 80 %). D’autant plus que la perte en eau peut être très rapide et dangereuse pour la santé de bébé si la prise en charge se fait tardivement. C’est la raison pour laquelle il faut impérativement compenser les pertes hydriques au plus vite en identifiant la cause de la déshydratation. Elle survient le plus souvent en cas de gastro-entérite durant laquelle l’enfant souffre de diarrhées et de vomissements. La chaleur, des pièces surchauffées ou encore une exposition au soleil peuvent aussi entraîner une déshydratation chez bébé.

PUB
PUB

Repérer les premières manifestations de la déshydratation de bébé pour agir vite

Savoir reconnaître les symptômes de la déshydratation chez les tout-petits permet d’agir vite et d’éviter des conséquences qui pourraient être catastrophiques. Les manifestations spécifiques sont les suivantes :

  • votre enfant a des urines odorantes et de couleur foncée ;
  • ses yeux sont cernés ou creusés avec un teint gris et les muqueuses sèches (bouche et langue) ;
  • vous avez des difficultés à le réveiller, ou il est dans un état de somnolence anormale ;
  • il accuse une perte de poids de plus de 5 % ;
  • son rythme cardiaque est très rapide ou au contraire particulièrement lent ;

Si vous observez un de ces symptômes, il est recommandé de consulter immédiatement votre médecin ou de vous rendre aux urgences.

Déshydratation de bébé : des conséquences qui peuvent être très lourdes

Un cas de déshydratation chez un nourrisson peut s’aggraver très rapidement et avoir de lourdes conséquences. Des complications peuvent effectivement s’observer en cas de retard de prise en charge, mettant en jeu le pronostic vital ou fonctionnel dans les cas les plus avancés. Parmi elles, des complications neurologiques majeures (troubles de la conscience, convulsions) et des complications rénales (hématurie, oligurie ou polyurie). Enfin, des complications cardio-vasculaires sont aussi envisagées dans certains cas. Une prise en charge et un traitement adapté doivent donc être très rapidement effectués.

Déshydratation de bébé : quel traitement ?

Il va consister à réhydrater l’enfant à l’aide de biberons pour les cas mineurs avec perte de poids inférieure à 5 %. Des solutions de réhydratation sont disponibles en pharmacie. En revanche, face à une perte de poids supérieure à 5 %, une hospitalisation de l’enfant est généralement observée pour une réhydratation par perfusion.

Publié le 15 Novembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé