Des camemberts de Normandie contaminés par une bactérie E.coli rappelés

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 27 Avril 2018 : 08h43

La Fromagerie du Plessis a annoncé le rappel d'un lot de camemberts de Normandie AOP distribués dans plusieurs enseignes françaises, suite à la contamination par une bactérie Escherichia Coli.

© Adobe Stock
PUB

Vous avez acheté du camembert récemment ? De quel lot s'agit-il ? Le 26 avril, la Fromagerie du Plessis a annoncé le rappel d'un lot de camembert de Normandie ayant été contaminé par la bactérie Escherichia Coli. Le lot porte le numéro 260218DS0, est conditionné dans une boîte en bois et a été commercialisé entre le 20 mars et le 26 avril 2018, avec une date limite de consommation au 11 mai 2018. Il a été distribué sous plusieurs marques dans différentes enseignes présentes un peu partout en France. "Aucun malade ou cas d’intoxication alimentaire en lien avec le lot concerné n’a été porté à la connaissance de l’entreprise et des autorités sanitaires" a indiqué le fabricant cité par Ouest France. Si vous êtes en possession d'un camembert rappelé, vous pouvez le rapporter sur le lieu d'achat. Pour plus de renseignements, la Fromagerie du Plessis a mis en place un numéro gratuit pour les consommateurs : 0 805 805 950.

Les symptômes provoqués par les bactéries E.coli pathogènes (la majorité des souches est inoffensive pour l'homme) apparaissent entre 3 et 8 jours après l’infection. Il s’agit de douleurs abdominales et de diarrhées, lesquelles peuvent évoluer vers des formes sanglantes (colites hémorragiques). Des vomissements et de la fièvre peuvent aussi survenir.

Se laver les mains contre les escherichia coli

PUB
PUB

Bien se laver les mains avant et pendant la préparation des repas est nécessaire. Un petit exemple pour mieux comprendre... Supposons une courgette contaminée par la bactérie dangereuse. La cuisinière la coupe en morceaux sur une planche à découper et la met dans la poêle. La courgette va cuire pendant plus de dix minutes, et ne rendra plus personne malade. Mais si la cuisinière prend ensuite, sans s'être lavé les mains, une tomate et la coupe en morceaux sur la même planche à découper pour confectionner une salade, cette dernière sera, elle contaminée. D'où l'importance de bien séparer, quand on cuisine, le propre et le sale, ainsi que ce qui sera mangé cru et ce qui sera mangé cuit.

 

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 27 Avril 2018 : 08h43
PUB
PUB
A lire aussi
Plus d'articles