Déprime hivernale : pensez à la luminothérapie

Aujourd'hui, on le sait, la luminothérapie se révèle être un traitement très efficace contre le blues de l'hiver . C'est également un excellent anti-fatigue.
PUB

Déprime et dépression : un manque de lumière ?

Les découvertes du feu et de l'électricité sont venues bouleverser en partie le cycle naturel que la lumière du jour imposait aux heures de sommeil et de veille de nos ancêtres. La lumière est une source naturelle d'énergie qui influence notre humeur et agit sur le biorythme de notre corps. Lorsque nous manquons de lumière, nous nous sentons souvent moins énergique, perdons notre optimisme et pouvons même connaître des troubles du sommeil et de l'appétit. Aujourd'hui, une femme sur cinq et un homme sur dix sont victimes du blues hivernal.

PUB
PUB

L'horloge biologique

Nous dormons la nuit et nous nous activons le jour. Le corps humain est soumis au tempo des 24 heures et à celui des saisons. Ces rythmes imposent une horloge biologique interne contrôlant à la fois l'alternance veille/sommeil mais aussi l'évolution de la température interne et de certaines hormones dont la fameuse mélatonine, explique le docteur François Duforez*. Cette horloge est située au niveau de l'hypothalamus, au centre du cerveau. Une insuffisance de lumière reçue affecte directement notre horloge biologique et se traduit par une dérégulation de notre cycle journalier.

Publié le 18 Décembre 2006 | Mis à jour le 07 Octobre 2008
Auteur(s) : Patricia Riveccio, journaliste santé
Source : Côté Santé, décembre-janvier 2006.