Dépression : les bienfaits du traitement hormonal substitutif de la ménopause

La dépression est atténuée chez 80% des patientes qui suivent un traitement hormonal substitutif.
PUB

La dépression est une maladie très fréquente. Toute classe d'âge confondue, au moins une personne sur cinq risque de faire une dépression au cours de vie. Ses conséquences peuvent être graves et invalidantes. 20% des dépressions deviennent chroniques et ceci souvent à cause d'un traitement trop tardif et 15% des déprimés se suicident.

Les femmes ménopausées sont particulièrement fragiles. Les nombreux troubles psychiques auxquels elles sont exposées (saute d'humeur, irritabilité, fatigue, troubles de la mémoire et de la concentration) peuvent nuire à leur efficacité tant professionnelle que personnelle. D'une manière générale, ils amplifient leur mal-être psychologique. Ces troubles peuvent être accentués par la peur de vieillir, symbolisée notamment par l'inutilité physiologique de la femme et l'entrée du troisième âge.

PUB
PUB

Les avantages du THS

Pour s'opposer aux symptômes de la ménopause, il est devenu classique de prescrire un traitement hormonal substitutif (THS). La ménopause s'explique par une carence hormonale (en oestrogènes et en progestérone) suite à l'arrêt définitif du fonctionnement cyclique des ovaires. Elle s'accompagne d'une myriade de symptômes dont des bouffées de chaleur et des troubles dépressifs. Le THS a pour but d'atténuer tous ces symptômes en compensant la carence hormonale.80% des femmes sous THS notaient une amélioration de leur état dépressif, il s'agit d'un avantage important à prendre en compte. Mesdames, voici donc une raison de plus pour adopter le THS au moment de la ménopause.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 11 Septembre 2000 : 02h00
Source : Smidt, Am J Obstet Gynecol 2000 ;183 :414-20