Dépression - une alternative aux molécules chimiques : le millepertuis et ses milles vertus

Si la dépression est aujourd'hui traitée à l'aide de molécules chimiques, que sont les anti-dépresseurs, il se pourrait que la phytothérapie, par l'intermédiaire du millepertuis, ouvre de nouveaux horizons.
Publicité

La Dépression représente un état physique et psychologique sérieux et douloureux, surtout au regard des risques de suicide qu'elle peut engendrer. Selon le CREDES, 15% des français sont déprimés et la moitié d'entre eux sont traités à l'aide d'anti-dépresseurs dont le chef de file est représenté par l'imipramine.

A côté des anti-dépresseurs, le millepertuis pourrait représenter un allié ou un substitutif au traitement de la dépression légère ou modérée. En effet il semblerait que le millepertuis (ou plus exactement l'Hypericum olypicum) soit d'une efficacité similaire à celle de l'imipramine pour le traitement de ce type de dépression. Mais, encore plus intéressant, le millepertuis est particulièrement bien toléré. En effet, si 63% des patients dépressifs se plaignent d'effets secondaires lorsqu'ils sont traités par l'imipramine, ils ne sont plus que 39% avec le traitement millepertuis. Cette découverte ne fait qu'alimenter une hypothèse puisque dans cette étude beaucoup de données sont encore manquantes, mais en matière de dépression toutes pistes méritent attention.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 11 Septembre 2000 : 02h00
Source : British Medical Journal, 2 septembre 2000