Dépistage du cancer colorectal : il faut faire des coloscopies totales

Publié le 13 Août 2000 à 2h00 par Dr Philippe Presles
La rectosigmoïdoscopie ne doit plus être prescrite pour dépister le cancer du colon. Cet examen, qui n'inspecte que le rectum et la partie basse du colon, passe à côté de la moitié des lésions.

Pour arriver à cette conclusion, deux études ont été menées à grande échelle auprès de 3200 vétérans américains (anciens combattants), et de 2000 adultes. L'ensemble de ces volontaires a subi une coloscopie totale à la recherche de polypes ou de cancers du colon. Il apparaît ainsi que chez les vétérans, 37,5% présentaient des lésions précancéreuses.

Surtout, dans les deux études, quand des lésions étaient retrouvées en amont au niveau du colon, elles étaient isolées, sans qu'aucune atteinte au niveau de la partie basse du colon ou du rectum ne soit retrouvée. Ainsi, dans 1 cas sur deux, la rectosigmoïdoscopie aurait été insuffisante. Il devient donc possible de conclure que le dépistage du cancer du colon doit toujours se faire à partir de la prescription d'une coloscopie totale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Lieberman. N Engl J Med 2000;343:162-8 et (2) Imperiale. N Engl J Med 2000;343:169-74.