Le déodorant, l'allié indispensable
Sommaire

Le choix des textures et des parfums

Le rayon déodorants d'un grand magasin comporte aujourd'hui des dizaines d'options. On peut les diviser en trois grandes catégories…

- Les sprays : C'est la forme traditionnelle, mais beaucoup de femmes y restent attachées. Ils ont l'avantage d'être rapidement mis et de ne pas laisser d'humidité après le passage, et certaines peaux les supportent mieux que les produits qui restent plus présents.

- Les sticks : solides, ils laissent un film poudré sur la peau. Leurs atouts : efficacité et rapidité d'emploi. En revanche, ils vieillissent un peu moins bien, le stick ayant tendance à sécher.

- Les rollers : ils peuvent avoir plusieurs noms, mais le principe est le même: une bille dépose sur la peau un fluide déodorant (cela fonctionne comme un stylo à bille). Le produit étant déposé en plus grande quantité, l'efficacité est assez convaincante. L'inconvénient est lié à la même caractéristique: il faut attendre quelques minutes que l'humidité diminue avant d'enfiler ses vêtements.

D'autres alternatives moins connues

Si ces trois options sont les plus fréquemment utilisées, elles ne sont pas les seules. Les remèdes de grand-mère sont légion, à commencer par le talc, qui fonctionne aussi pour les pieds. Pensez aussi à la pierre d'alun, qui coûte cher à l'achat mais est beaucoup plus durable que les déodorants habituels. Des modifications de vos habitudes peuvent aussi améliorer vos problèmes d'odeurs corporelles : l'épilation régulière des aisselles les rend moins hospitalières pour les bactéries, et l'utilisation d'un savon antibactérien peut rendre service (s'il n'est pas trop agressif).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :